Mouvements

Pourquoi le sport peut bloquer votre perte de poids ?

Par Claire Castagne, coach bien-ĂȘtre et prof de yoga du blog Heureuxcoach.fr

Si vous annoncez autour de vous que vous souhaitez perdre du poids, l’un des conseils que vous recevrez Ă  coup sĂ»r est « mets-toi au sport ! Â».

Alors certes, la perte de poids rĂ©sulte d’un dĂ©ficit entre l’apport calorique et la dĂ©pense Ă©nergĂ©tique

Ce qui signifie qu’en augmentant la dĂ©pense Ă©nergĂ©tique, on a mathĂ©matiquement plus de chances de perdre du poids. 

Et pourtant, selon une Ă©tude publiĂ©e dans le Journal of Strength Conditioning Research menĂ©e sur 81 femmes, la perte de poids aprĂšs un programme de 12 semaines d’exercices d’aĂ©robic est quasi nulle, 55 % d’entre elles ayant mĂȘme gagnĂ© du poids. Pire : les participantes n’ont pas non plus perdu de masse grasse. 

Alors voyons comment le sport peut bloquer votre perte de poids et que faire pour Ă©viter ça ?


Raisons physiques

Tout d’abord distinguons deux types d’activitĂ©. Le sport type « cardio Â» (course Ă  pied, natation, effort Ă  basse intensitĂ© sur une longue durĂ©e) et la musculation.

Le cardio fait brĂ»ler des calories, mais :

  • Les calories ne sont brĂ»lĂ©es que pendant l’effort, pas aprĂšs
  • Le corps est intelligent, et apprend vite Ă  Ă©conomiser l’énergie. Par exemple, si vous courez rĂ©guliĂšrement, vous allez pouvoir tenir plus longtemps grĂące Ă  cette adaptation. 

En revanche, la musculation produit une dĂ©pense plus faible de calories sur le moment, mais a deux avantages dans le cadre d’une perte de poids :

  • Le mĂ©tabolisme basal va augmenter, car le muscle consomme plus d’énergie que la masse grasse. Le mĂ©tabolisme de base est ce que le corps dĂ©pense au repos sans faire aucun effort (pour le fonctionnement du cerveau, la respiration
). 
  • La silhouette va ĂȘtre tonifiĂ©e, et harmonieuse y compris pour les femmes ! Pensez Ă  travailler l’intĂ©gralitĂ© du corps pour Ă©viter les dĂ©sĂ©quilibres.
Le sport peut bloquer la perte de poids
Photo de Alora Griffiths

Enfin, il est bon de rappeler que 80% du succĂšs pour perdre du poids se fait dans l’assiette ! L’activitĂ© physique n’est donc qu’un complĂ©ment, et l’erreur serait de penser qu’elle suffit Ă  elle-mĂȘme. 

D’ailleurs, voyons voir les effets pervers de la pratique du sport sur la perte de poids, d’un point de vue psychologique.


Raisons psychologiques

Pratiquer une activitĂ© physique donne faim ! Logique, puisqu’on augmente la dĂ©pense Ă©nergĂ©tique.

 Â« Il existe une rĂ©gulation du poids au niveau du cerveau Â», explique ainsi Patrick Tounian, professeur de pĂ©diatrie et chef du service de nutrition et gastroentĂ©rologie pĂ©diatrique de l’hĂŽpital Armand-Trousseau Ă  Paris. « Chaque individu est rĂ©glĂ© Ă  un poids de rĂ©fĂ©rence gĂ©nĂ©tiquement dĂ©terminĂ©. Lorsque l’on augmente sa dĂ©pense d’Ă©nergie, donc son activitĂ© physique, ou lorsque l’on se restreint au niveau alimentaire, le cerveau se dĂ©brouille pour prendre le relais et assurer les besoins Ă©nergĂ©tiques Â», dĂ©taille le mĂ©decin.

Mais on a tendance à surestimer la dépense calorique et à manger bien plus que notre besoin réel.

Par exemple, courir une heure Ă  vitesse moyenne fait perdre environ 600 kcal soit environ 100 grammes de chip’s au crevettes, de rillettes ou de chocolat. Seulement 100 grammes, mĂȘme pas un sachet entier de chip’s (150 grammes pour un paquet moyen).

Donc si on se dit « j’ai couru une heure, je mĂ©rite donc un dessert Â» et qu’on s’offre une pĂątisserie
 le bĂ©nĂ©fice attendu en termes de perte de poids s’est Ă©vaporĂ© ! 

De plus, il y a un danger Ă  ĂȘtre constamment dans le calcul de calories (Ă  travers les dĂ©penses par le sport, ou les entrĂ©es par l’alimentation).

Cela peut ĂȘtre appropriĂ© pour avoir des notions, lorsqu’on entame sa perte de poids, mais il faut vite apprendre Ă  s’en dĂ©tacher, sans quoi l’alimentation et le sport deviennent principalement des sujets de contrĂŽle, avec le risque de tomber dans les troubles du comportement alimentaire.

Le risque de ne pratiquer le sport que pour « mĂ©riter Â» de manger ou compenser un excĂšs, alors que l’activitĂ© physique doit ĂȘtre avant tout un plaisir et faire du bien au moral ! Il n’est pas normal de culpabiliser par exemple, si vous manquez un entraĂźnement.

Vous ĂȘtes peut-ĂȘtre victime de bigorexie ? 

Pourquoi le sport peut bloquer votre perte de poids ?
Photo de Alex Mccarthy

Pour les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire, je prĂ©conise justement un repos complet de plusieurs semaines ou mois ! C’est-Ă -dire, aucune activitĂ© physique ! 

Cela afin de restaurer le mĂ©tabolisme, qui s’est mis en mode « Ă©conomie d’énergie Â» Ă  force de restrictions et sport Ă  outrances, et aussi de dĂ©passer cette peur de grossir (« Mais comment je vais faire pour Ă©liminer les excĂšs si je ne peux pas m’entraĂźner demain ? Â»). 

Vous n’avez pas besoin de mĂ©riter de manger. MĂȘme aprĂšs un dĂ©rapage, la faim reviendra, faites confiance Ă  votre corps. 

C’est seulement lorsque vous aurez de nouveau l’envie de bouger, par plaisir et non plus dans une optique de compensation, que la reprise du sport sera un bienfait pour vous ! 

Enfin, une autre clĂ© pour perdre du poids est la pratique du yoga. Le yoga n’est pas un sport, et les postures ne sont qu’un de ses aspects. L’avantage, c’est qu’il n’y a pas de compĂ©tition ni d’objectif. On dĂ©roule son tapis pour se sentir bien ! AprĂšs une sĂ©ance de yoga on flotte sur son petit nuage et de fait, il n’y a aura plus besoin de se tourner vers la nourriture pour combler un manque ou se faire plaisir. On aura plus envie de prendre soin de soi et d’apporter de bonnes choses Ă  son corps ! Le yoga est accessible Ă  tous, y compris aux personnes en surpoids et permet de se rĂ©approprier son corps. N’oublions pas qu’il est notre seule maison pour la vie ! 


En rĂ©sumĂ© :

  • Faites du sport si vous en avez envie, pour le plaisir et le bien-ĂȘtre que ça procure et pas seulement dans l’optique de perdre du poids !
  • Concentrez-vous sur le changement Ă  long terme de vos habitudes alimentaires pour rĂ©ussir votre perte de poids
  • Pensez Ă  la pratique de la musculation si vous avez besoin de tonifier votre silhouette dans le cadre de votre perte de poids, et aussi au yoga pour apaiser votre relation Ă  votre corps et rĂ©duire l’alimentation Ă©motionnelle 
Si vous avez aimĂ© l'article, vous ĂȘtes libre de le partager :)

2 commentaires

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaĂźtre  17 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement