Alimentation

Pourquoi 95% des régimes échouent ?

Généralement, lorsque nous souhaitons perdre du poids, nous pensons que la seule solution est de faire un bon régime. On restreint la quantité de nourriture que l’on mange, on enlève de notre alimentation tous les aliments savoureux et caloriques, et on perd du poids. Et ensuite ? Que se passe-t-il une fois le régime terminé ? Eh bien, des études ont révélé que 95% de régimes se soldent par un échec et pire, une prise de poids… Voyons pourquoi ensemble.

95% des régimes échouent

Pour quelles raisons 95% des régimes échouent ?

On ressent une faim quasi permanente

Pour réduire son poids, il n’est plus à prouver qu’il faut consommer moins de calories que l’on en dépense.

Et cela se traduit souvent, chez les personnes qui suivent un régime, par une réduction – parfois drastique – de la quantité de nourriture qu’ils consomment.

Conséquence : ils ont faim en permanence.

Lorsqu’on suit un régime, on pense que plus la faim nous tiraille plus nous perdrons du poids. Ce qui entraîne de grandes déceptions, surtout lorsqu’on monte sur la balance et qu’on s’aperçoit qu’après une semaine à s’affamer, nous n’avons perdu que 200g.

Ce que beaucoup ne savent pas, c’est que lorsque nous ne fournissons pas d’énergie à notre corps, celui-ci se met en mode économie. C’est-à-dire qu’il réduit ses dépenses énergiques. Notre métabolisme de base ralentit. Et il va puiser son énergie dans notre graisse corporelle, mais aussi dans notre masse musculaire.

Par conséquent, notre poids se stabilise et nous n’arrivons plus à maigrir. Nous nous affamons pour rien.

Notre alimentation ne nous apporte plus de satisfaction

95% des régimes échouent

En général, suivre un régime rime avec la suppression des aliments que l’on trouve les plus savoureux comme les sucreries, car, souvent, ce sont aussi les plus caloriques.

En plus de plus manger suffisamment, nous finissons par avoir une alimentation sans saveur et sans plaisir, qui ne nous apporte plus aucune satisfaction.

On est dans le contrôle permanent

Lorsqu’on est au régime, on est constamment aux aguets : compter chaque calorie, veiller à respecter une certaine tranche horaire, peser chaque gramme, faire attention à la quantité de lipides consommés, … et ce, pour chaque repas et collation.

« Je peux manger ça mais je n’ai pas le droit de manger ça. »

« Attention, je ne dois pas dépasser un certain nombre de calories. »

« Je dois éviter de passer devant le rayon des biscuits. »

La restriction alimentaire, le rééquilibrage alimentaire, le jeûne, alimentation sans matières grasses ou sans glucides, … et tous les programmes alimentaires qui vous disent ce que vous devez ou non manger, quand manger et en quelle quantité sont des régimes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi se concentrer sur les aliments nutritifs pour perdre du poids ?

Ils vous imposent des règles qui sont de plus en plus difficile à suivre au fil du temps.

On devient obsédé par la nourriture

La privation de nourriture et de nos aliments favoris va mettre notre corps dans un état particulièrement pénible.

Comme il a absolument besoin d’être nourri pour vous maintenir en vie et également de ressentir du plaisir, il va tout faire pour vous pousser à manger.

Pour cela, il va vous envoyer des messages :

  • Une faim de plus en plus intense et désagréable
  • Des pensées obsessionnelles au sujet de la nourriture. 24h/24 vous finirez par ne plus penser qu’à ça et en particulier aux aliments que vous vous interdisez. Notre cerveau déteste les interdits, les frustrations et l’insatisfaction. Il recherche du plaisir

C’est pour ces raisons que l’on fini généralement par craquer et que nous reprenons du poids.

Les régimes sont culpabilisants

Et lorsque vous ne suivez pas les règles de votre régime ou que vous finissez inévitablement par craquer, cela entraîne des pensées culpabilisantes.

« Oh non, j’ai manqué de volonté, je n’ai pas réussi à résister à ce croissant, j’ai tout gâché ».

« J’ai repris du poids, je suis nulle. »

Ce qui met à mal l’estime que vous avez de vous-même.

Les régimes provoquent une fatigue physique et mentale

Faire un régime alimentaire peut causer des maux de tête, de la fatigue, du brouillard mental, de la confusion et de l’irritabilité. Ces problèmes sont dus au fait que vos apports caloriques et en glucides sont insuffisants.

Le fait de ne pas s’alimenter suffisamment entraine une grande fatigue physique. En raison du déficit calorique et du manque en nutriments (vitamines et minéraux) que vous consommez, votre corps a besoin de se mettre au repos pour diminuer ses dépenses énergétiques.

De plus, le contrôle permanent que vous avez sur votre alimentation, les pensées culpabilisantes, et l’insatisfaction que vous ressentez quand vous mangez engendrent également de la fatigue mentale. Vous êtes de plus en plus maussade, irritable, frustré, voire déprimé.


Les régimes ne sont pas magiques


Tous les jours, un nouveau régime alimentaire fait son apparition, vous promettant de perdre rapidement beaucoup de poids. Vous serez peut-être tenté d’essayer le régime à la soupe aux choux ou la diète aux pamplemousses, pour ne citer qu’eux.

Enchaîner les régimes pour maigrir vite sans penser sur le long terme n’est pas une bonne idée. Effectivement, vous perdrez sûrement du poids en les suivant mais une fois le régime terminé, votre poids reviendra si vous ne mangez pas ainsi pour le restant de votre vie. Et qui a envie de manger de la soupe aux choux toute sa vie ?! 

Les régimes ne sont pas une solution miracle qui font disparaître vos kilos pour toujours.

Et je vais peut-être vous faire de la peine mais la pilule miracle n’existe pas non plus ! On voit de plus en plus de pilules amaigrissantes apparaître sur le marché, faites attention, elles peuvent s’avérer bien plus dangereuses qu’efficaces.

Les régimes sont impossibles à maintenir sur la durée

La grande frustration qui accompagnent les régimes font que nous ne pouvons pas les tenir sur la durée.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Combien de calories par jour faut-il manger ?

Et c’est justement pour cela que nous finissons par reprendre notre poids perdus, plus quelques kilos supplémentaires la plupart du temps.

En effet, les régimes ou un changement d’alimentation temporaires n’apportent qu’une perte de poids temporaire.

Il est en effet bien plus facile de changer ces habitudes alimentaires sur environ deux semaines, comme le proposent certains régimes, que d’apporter des changements durables à son mode de vie.

Mais, pour retrouver un poids idéal et permanent, il faut apporter des changements permanents dans votre vie.

Et pour cela, il faut, dans un premier temps, repérer les comportements inconscients qui nous amènent à nous suralimenter. Une fois repérés, nous pourrons les modifier et répondre plus judicieusement aux besoins de notre corps, sans pour autant nous affamer ou nous priver de nos aliments préférés.

Oubliez les régimes qui vous affament et/ou vous rendent malheureux. Optez plutôt pour l’équilibre et la modération!

Stop aux régimes !
Photo de Ben

Votre corps a besoin d’être alimenté convenablement pour pouvoir fonctionner et nourrir votre cerveau. Les régimes accélérés privent votre corps de son carburant vital, ce qui est très dangereux pour vous et mauvais pour votre santé. 

Plutôt que de réduire vos portions, il est bien plus judicieux d’avoir une alimentation équilibrée en introduisant des aliments sains, nutritifs et rassasiants, comme les aliments riches en fibres (fruits et légumes, …), en protéines (viande, oeufs, noix, légumineuses,…) ou en bonnes graisses (saumon, noix, huile d’olive,…) qui ont un effet coupe-faim.

Ils vous aideront naturellement à manger moins, à avoir une sensation de satiété plus longue et donc à réduire votre apport calorique sans que vous n’éprouviez de sensation de faim. Vous évitant ainsi les envies de grignoter.

Et si votre friandise préférée est la crème glacée, n’hésitez pas à en manger une portion raisonnable de temps en temps.


Et vous, avez-vous déjà suivi un régime qui s’est révélé un échec ? Si oui, d’après vous pourquoi cela n’a pas fonctionné ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

6 commentaires

  • alexandremds

    Article intéressant et complet. Je déteste les régimes. Je préfère parler d’hygiène de vie et donc d’hygiène alimentaire.
    Un plan alimentaire se réalise sur 1 semaine minimum avec des repas plaisir et un bon calcul des calories nécessaires pour fournir l’énergie dont notre corps à besoin.
    Manger des produits frais cuisinez par vos soins et arrêter les sodas et autres gâteaux industriel.

    Merci pour toutes ces informations

    • Murielle

      Une hygiène de vie, je note 🙂 Ce que je voudrais faire comprendre, c’est qu’au-delà de la perte de poids, l’alimentation joue un rôle essentiel dans notre santé. Et si nous mangeons que des produits transformés riche en sucre ajouté et en additifs, notre santé fini par décliner. Les légumes rebutent souvent et pourtant, on peut prendre vraiment beaucoup de plaisir à les consommer.

  • Lucie COSTIL

    Article très complet pour dire au stop aux régimes. Dans la société actuelle qui veut des résultats instantanés, c’est un peu aller à contre courant mais c’est pourtant la solution. Je rajouterai : fuyez tous les magazines féminin qui vous promette des résultats spectaculaires.
    Et si vous craquez, plutôt que de culpabiliser, profitez !

    • Murielle

      Il est vrai que les magazines féminins propagent allègrement les derniers régimes à la mode, qui sont malheureusement mauvais pour notre santé et inefficace. C’est vraiment regrettable. Et je suis tout à fait d’accord, si vous avez envie d’un aliment, faites-vous plaisir. Sans plaisir on arrive à rien 🙂

  • Vincent

    Wow, merci beaucoup pour cet article qui vaut à lui seule une séance chez le diététicien… Se mettre au fourneau a été pour moi une révélation. J’ai appris à aimer les légumes (si si…) et à tester pleins de nouvelles saveurs !

Laisser un commentaire