Alimentation,  Articles,  État d'esprit

Les bienfaits de l’alimentation en pleine conscience

De nos jours, nous semblons totalement déconnectés de notre corps. Nous ne parvenons plus à l’écouter et à déchiffrer convenablement les signaux qu’ils nous envoient. Nous sommes bien trop occupés, pressés et distraits pour cela. Par facilité, nous choisissons de suivre aveuglément des règles alimentaires sans nous demander si elles sont bien adaptées pour nous. L’alimentation en pleine conscience nous permet au contraire de lever le pied, ralentir le rythme pour mieux répondre à nos besoin et apprécier davantage la nourriture, notre corps et notre vie. Voyons ensemble, en détails, quels sont les bienfaits de l’alimentation en pleine conscience.

les bienfaits de l'alimentation en pleine conscience

Les 8 bienfaits de l’alimentation en pleine conscience

Ce n’est pas un régime

Les régimes pervertissent notre relation avec la nourriture, nous apprennent à ne pas faire confiance à notre corps et d’ignorer notre faim.

Manger en pleine conscience, c’est créer un équilibre et répondre de manière adéquate aux besoins de notre organisme.

Dans l’alimentation en pleine conscience, il n’existe pas de règle strictes qui nous font passer pour quelqu’un de mauvais si nous ne les suivons pas ou ne sommes pas en mesure de les respecter.

Nous pouvons progresser à notre rythme et adapter notre alimentation en fonction de nos besoins. Pas de nettoyage radical, pas d’élimination de certains aliments, pas de nettoyage de nos placards, pas de modes et pas de solutions rapides.

les bienfaits de l'alimentation en pleine conscience

Nous aide à nous accepter

Elle ne porte pas de jugement et respire la bienveillance.

La critique de soi n’a jamais aidé quiconque à adapter son comportement.

La compréhension et les encouragements créent l’environnement nécessaire au changement.

Nous apprend à respecter du corps

Avec la pleine conscience, nous apprenons à accepter les choses telles qu’elles sont et nous développons un sentiment de gratitude envers ce que nous avons.

Lorsque nous apportons la pleine conscience dans notre vie, alors nous devenons plus sensible, reconnaissant et acceptons les choses. 

Nous arrêtons de nous concentrer sur ce que nous n’avons pas et nous développons de la reconnaissance pour tout ce que nous avons déjà.

La pleine conscience apporte le respect non seulement pour le corps mais aussi pour la nourriture et la vie. Ce qui nous rend plus heureux et satisfait.

les bienfaits de l'alimentation en pleine conscience

Répare notre corps

Une alimentation consciente nous reconnecte aux signaux de notre corps afin que nous sachions quand arrêter et commencer à manger.

Cela peut être une tâche si difficile si notre sensation de faim et de satiété a été faussée ou déformée par des régimes, une suralimentation constante ou une alimentation réconfortante.

Nous apprend à apprécier davantage ce que nous mangeons

Tout en mangeant de la nourriture, la plupart des gens sont absorbés par une distraction (travail, pensées, télévision, …). 

Ils ne savourent pas la nourriture parce que leur attention se porte sur autre chose.  

La pleine conscience nous apprend à être attentif à ce que nous mangeons de sorte à vraiment apprécier les goûts et les textures de notre nourriture. 

Manger en pleine conscience nous invite simplement à être présent lorsque nous cuisinons ou mangeons, nous permettant de vraiment savourer notre nourriture sans jugement, culpabilité, anxiété ou commentaire intérieur.

les bienfaits de l'alimentation en pleine conscience

Change nos schémas mentaux et comportementaux

Être conscient de la façon dont nous mangeons et de ce que nous mangeons, nous aide à être plus en phase avec ce que nous ressentons.

Plutôt que de réagir à des pensées liées à la nourriture qui nous poussent à trop manger, à restreindre excessivement notre alimentation ou à manger émotionnellement, nous parvenons à entendre ces pensées sans y obéir.

Lorsque nous sommes plus conscients, l’esprit est plus calme, ce qui nous permet d’avoir une clarté accrue afin que nous puissions mieux voir nos habitudes alimentaires, et cette clarté nous permet de faire de meilleurs choix.

Cela nous aide à apprendre à ne pas faire de choix qui sont automatiquement influencés par des pensées, des émotions ou des impulsions externes, mais plutôt par notre propre connaissance interne de ce dont notre corps a besoin. Nos choix alimentaires sont basés sur nos pensées et nos sentiments concernant la nourriture plutôt que sur les besoins nutritionnels.

Plus nous remarquons comment notre apport alimentaire quotidien est influencé par ces pensées et émotions, plus nous remarquons ces schémas, mieux nous sommes en mesure de décider quoi et quand nous choisissons de manger. 

Une alimentation consciente nous aide à déterminer ce qui est bon pour notre corps et notre santé.

Aide à lâcher prise

Manger en pleine conscience consiste à abandonner les attentes du passé.

Lâcher prise de tout ce à quoi nous nous sommes attachés, nous permet de nouvelles expériences dans l’ici et maintenant sans jugement basé sur les expériences passées.

Cela pourrait signifier accepter des choses positives ou accepter des expériences plus difficiles. Nous apprenons à accepter tout ce qui se présente sur le moment. 

Développe notre confiance

C’est notre expérience, nous n’avons pas besoin d’avoir la même expérience que n’importe qui d’autre. 

En remarquant et en appréciant ce que nous ressentons et nos réponses aux différents aliments, nous devenons plus tolérants envers nous-mêmes et donc plus confiants.

Le mot de la fin

Si vous en avez assez…

  • des régimes à répétition qui finissent en échec
  • de vous interdire de manger des aliments que vous aimez
  • d’avoir perpétuellement faim
  • de ne plus prendre plaisir à vous alimenter
  • d’être fatigué
  • d’être obsédé par la nourriture et d’avoir des compulsions alimentaires
  • de vous sentir mal dans votre corps
  • d’avoir l’impression de passer à côté de votre vie

L’alimentation en pleine conscience est faite pour vous.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

14 commentaires

  • Isabelle

    J’ai l’impression que je mange souvent en plein conscience, mais je pense qu’il y a toujours de niveau supérieur à aller chercher, merci pour cet article qui nous motive bien à le faire.

  • mi86331ovh

    Super chouette article : manger en pleine conscience, c’est indispensable pour ralentir, et surtout sentir, se connecter. Bravo d’en parler, c’est une clef indispensable pour se connecter à soi plutôt qu’aux discours externes qui ont tendance à nous culpabiliser. Merci pour ce bel article

    • Murielle

      Exactement, il faut parvenir à se défaire de tout ce que l’on entend et ne se fier qu’à son propre ressenti. Nous sommes les seuls à pouvoir déterminer ce dont on a besoin.

  • Marion - Cocon de Sommeil

    Merci Murielle pour cet article riche en conseils! Le plus souvent possible je prends le temps de manger en pleine conscience, mais ce n’est pas toujours facile d’appliquer cette méthode surtout quand on est pressé. C’est tellement important de prendre le temps 🙂
    Encore merci et bravo!
    Belle journée

  • Marie (Activités en Pédagogie)

    Merci Murielle pour ton super article ! Je n’ai rien à dire, mise à part que cette piqûre de rappel fait du bien. Je vais essayer de manger de nouveau en pleine conscience (car en général, je mange plutôt rapidement pour me remplir et passer mes nerfs…)

    Merci à toi, Marie

    • Murielle

      Il te faut sûrement réintroduire du plaisir dans ton alimentation. Plus de plaisir = un meilleur apaisement. Surtout en cas de stress ou d’émotions négatives mais pour cela, il faut être attentif aux sensations que nous procure la nourriture, manger des aliments dont on a envie et savourer la nourriture sans jugement ni critique. En résumé : plaisir, attention et sérénité 🙂

  • marie (nutrition santé et équilibre alimentaire)

    Article à diffuser aux ados, ainsi si le travail n’est pas fait à la maison, ou bien pas envie d’être intégré par les enfants, peut-être que travailler cela à l’école, peut-être au moment de la semaine du gout ou tout autre thème pouvant le raccrocher, les jeunes se rendront compte de l’importance de savoir manger. Moi je me “bats” avec mon entourage pour qu’ils intègrent cela, mais en vain. Et mes enfants idem.

    • Murielle

      Et c’est triste, car c’est un comportement que l’on a de manière inné à la naissance mais que l’on perd peu à peu en fonction de l’environnement dans lequel on évolue et des injonctions que l’on nous dit parfois comme : “Finis ton assiette où tu n’auras pas de dessert!” Mais heureusement, ce n’est pas perdu pour toujours 🙂

  • Caro Naturopathe

    Bonjour Murielle,
    Je partage complètement tous les éléments de l’article, je me demandais néanmoins, quelle incidence cela a, de manger en pleine conscience, sur des aliments qui ne sont pas forcément physiologique pour notre corps comme la nourriture raffinée industrielle.
    Je me souviens que je n’avais pas de sensation de satiété étant plus jeune (amis des pâtes panzani bonjour 😉 ) alors que maintenant, avec une nourriture physiologique et notamment avec les végétaux, c’est extrêmement plus facile car le corps les reconnaît.
    As-tu des retours d’expérience sur ce point ?
    Merci d’avance.

    • Murielle

      Notre corps est plus intelligent qu’on ne le pense et même si les aliments raffinés sont pauvres en vitamines et minéraux, le corps en retiens quand même des calories ainsi que des macronutriments comme les glucides ou les lipides (pour la plupart) qui vont aider à réguler l’humeur. Donc finalement, ces aliments ne sont pas si inutiles que cela 🙂
      En les mangeant en pleine conscience, tu t’apercevras par contre que tu as besoin de plus petite quantité pour être satisfaite. Le plat de pâte est l’exemple parfait, on a l’impression qu’on pourrait dévorer tout le plat ! Par contre, si on est vraiment à l’écoute de son corps et ses sensations de rassasiement, on s’aperçoit qu’au bout d’une dizaine de bouchées le plaisir que l’on a à manger des pâtes s’estompent. C’est le rassasiement qui arrive. Après tu es libre de choisir de continuer à manger, mais cela voudra dire que tu manges au-delà de tes besoins, ou de t’arrêter.
      Personnellement, après être tombé dans l’orthorexie, aujourd’hui j’inclus les aliments raffinés dans mon alimentation et je le vis très bien 🙂

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaître  17 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement