Alimentation

ArrĂȘtons de leur faire confiance, ils nous mentent !

Il existe de nombreux conseils sur la perte de poids sur Internet. Malheureusement, la plupart d’entre eux ne sont pas prouvĂ©s ou ne fonctionnent pas et nous induisent en erreur. Il est temps de les dĂ©mystifier ! Et de comprendre ce qui fonctionne vraiment.

Voici les plus grands mensonges, mythes et fausses idées sur la perte de poids :

Mythes et fausse idée sur la perte de poids
Photo de The Lazy Artist Gallery


Les régimes amaigrissants fonctionnent


Les Ă©tudes dĂ©montrent que les rĂ©gimes amaigrissants ne fonctionnent pas. 95% des personnes Ă  la diĂšte finissent par reprendre du poids en moins d’un an (26).

De plus, les rĂ©gimes favorisent la prise de poids Ă  l’avenir (27).

Les régimes sont une solution temporaire à une perte de poids temporaire.

Vous ne devriez pas aborder la perte de poids avec un Ă©tat d’esprit de rĂ©gime, mais en vous fixant l’objectif de changer votre style de vie de façon permanente et d’avoir une meilleure santĂ©, ĂȘtre plus heureuse et avoir plus d’énergie.

Concentrez votre attention sur une alimentation plus saine, augmentez votre activitĂ© physique, veillez Ă  dormir suffisamment, rĂ©duisez votre stress et vous devriez perdre du poids naturellement. 


Vous devez compter les calories pour perdre du poids


Si vous avez essayĂ© de perdre du poids, vous avez probablement entendu dire que pour perdre du poids, il vous suffit de brĂ»ler plus de calories que vous n’en mangez.

Le surpoids est effectivement une question d’excĂšs de calorie stockĂ©e qui s’accumule sous forme de graisse corporelle.

Bien que l’importance des calories pour la perte de poids ne puisse ĂȘtre niĂ©e, cela ne signifie pas que vous devez surveiller tout ce qui entre dans votre corps et compter les calories. 

Cette vision des choses est beaucoup trop simpliste. Car, cela ne signifie pas que toutes les sources de calories ont les mĂȘmes effets sur votre poids.

Une calorie provenant de protĂ©ine n’est pas la mĂȘme chose qu’une calorie issue de lipide ou glucide parce qu’elles ont des effets diffĂ©rents sur la faim et les hormones qui rĂ©gulent votre poids corporel.

Ce qu’il faut comprendre c’est que le type et la quantitĂ© de calories que vous consommez affectent la quantitĂ© d’Ă©nergie que vous utilisez. 

Les aliments que vous mangez affectent également les hormones qui régulent le moment et la quantité de ce que vous mangez et favorisent la prise de poids.

200 calories provenant d’aliments entiers comme les fruits sont bien plus nourrissantes et rassasiantes que les calories provenant d’aliments raffinĂ©s, tels que les bonbons.

Certains aliments augmentent votre sensation de satiĂ©tĂ© et votre mĂ©tabolisme. Les recherches suggĂšrent que manger davantage de graisses et de protĂ©ines tout en limitant sa consommation de glucides, entraĂźnera probablement une perte de poids plus importante que la simple rĂ©duction de l’apport calorique (1).

Par ailleurs, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que manger plus de protĂ©ines entraĂźne une restriction calorique automatique et une perte de poids significative et ce, sans restreindre dĂ©libĂ©rĂ©ment le nombre de calories que l’on mange (2, 3).

Le problĂšme avec l’idĂ©e de perdre du poids en fonction de l’apport calorique est qu’elle ignore les autres effets des aliments sur la santĂ©. Manger pour obtenir le maximum de nutriments est essentiel pour prĂ©venir les maladies et rester en bonne santĂ© tout au long de la vie.


Le surpoids est une question de volonté


Il est inexact de dire que votre poids dépend de la volonté, en fait il y a des dizaines de facteurs qui peuvent y contribuer.

De nombreuses variables gĂ©nĂ©tiques sont associĂ©es au surpoids et diverses conditions mĂ©dicales, telles que l’hypothyroĂŻdie, le syndrome des ovaires polykystiques et la dĂ©pression, peuvent augmenter le risque de prise de poids (5).

Votre corps possÚde également de nombreuses hormones censées réguler le poids corporel. Elles ont tendance à ne pas fonctionner correctement chez les personnes étant en surpoids, rendant plus difficile la perte de poids (6).

Par exemple, la rĂ©sistance Ă  la leptine est un facteur majeur d’obĂ©sitĂ© (7). En effet, cette hormone est censĂ©e indiquer Ă  votre cerveau qu’il a suffisamment de graisse stockĂ©e. Mais, lorsque vous ĂȘtes rĂ©sistant Ă  la leptine, votre cerveau pense que vous mourez de faim.

Et il est extrĂȘmement difficile d’avoir la volontĂ© nĂ©cessaire pour manger moins lorsque la leptine envoie un signal de famine.

Toutefois, perdre du poids est toujours possible. C’est juste beaucoup plus facile pour certaines personnes que pour d’autres.


Les suppléments et pilules amaigrissantes peuvent vous
aider Ă  perdre du poids


L’industrie de l’amaigrissement est trĂšs importante et proposent toujours plus de solutions miraculeuses pour maigrir. 

Bien que certains supplĂ©ments peuvent avoir un effet modeste sur la perte de poids, ils sont bien souvent trĂšs Ă©loignĂ©s des rĂ©sultats magiques qu’ils promettent. 

L’effet placebo est la principale raison pour laquelle les supplĂ©ments fonctionnent pour certaines personnes. Ces personnes deviennent surtout plus conscientes de ce qu’elles mangent.

La vĂ©ritĂ© est que la meilleure façon de perdre du poids, et de ne pas le reprendre, est d’adopter un changement de mode de vie sain.


Mangez moins, bougez plus


C’est un fait, pour perdre de la graisse, vous devez brĂ»ler plus de calories que vous n’en consommez.

Il semble donc logique que manger moins et bouger plus entraĂźnent une perte de poids.

Bien que ces conseils fonctionnent en thĂ©orie, d’autant plus si vous modifiez votre style de vie de façon permanente, c’est une mauvaise recommandation.

La plupart des personnes qui suivent ces conseils finissent par reprendre du poids en raison de facteurs physiologiques et biochimiques (8).

Un changement majeur et durable de comportement est nĂ©cessaire pour perdre du poids. Restreindre votre alimentation et faire plus d’activitĂ© physique ne suffit pas.


Les glucides font grossir


Une alimentation pauvre en glucides peut effectivement aider Ă  perdre du poids (9). La plupart du temps, sans restriction calorique consciente. 

Tant que vous consommez peu de glucides et que vous avez un apport en protéines élevé, vous perdrez du poids (10).

Cependant, cela ne signifie pas que les glucides entraĂźnent un gain de poids. Les humains consomment des glucides depuis trĂšs longtemps. 

En réalité, tous les glucides ne sont pas égaux. Les aliments naturels riches en glucides sont trÚs sains. Tandis que, les glucides raffinés comme les céréales raffinées et le sucre sont réellement liés à la prise de poids.

Un gĂąteau au chocolat et une orange contiennent tous les deux des glucides, mais seul l’un d’eux contient Ă©galement les nutriments essentiels Ă  notre corps et des fibres saines : l’orange.

Les glucides ne sont donc pas votre ennemi. Ce sont le type de glucides et la quantité de glucides que vous consommez qui sont importants.

Essayez de choisir des aliments riches en glucides qui sont peu transformés et riches en fibres, comme les grains entiers, les légumineuses, les fruits et les légumes.

Et faites toujours attention à la portion de glucides que vous consommez car elles peuvent entraßner une augmentation du taux de sucre dans le sang et tout excÚs de sucre est systématiquement stockée sous forme de graisse.


La graisse fait grossir


Un mythe trĂšs rĂ©pandu est que la consommation d’aliments riches en graisses fait prendre du poids.

Effectivement, alors que les protéines et les glucides fournissent 4 calories par gramme, les graisses fournissent 9 calories par gramme. Elles sont donc trÚs caloriques.

Pourtant, les graisses ne font pas grossir. C’est la surconsommation de graisses mais aussi de glucides et de protĂ©ines, qui entraĂźnera une prise de poids.

Au contraire, la consommation d’aliments riches en matiĂšres grasses peut vous aider Ă  perdre du poids. En effet, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© qu’une alimentation riche en graisses et faibles en glucides stimule la perte de poids et la sensation de satiĂ©tĂ© (11, 12, 13). Car, la graisse offre de la saveur et de la satiĂ©tĂ© dans l’alimentation pour vous faire sentir plus rassasiĂ©.

Bien que les aliments chargĂ©s en graisse – et notamment en graisses trans – tels que les aliments frits, les pĂątisseries ou la restauration rapide, vous feront certainement grossir, ce n’est pas la graisse seule Ă  mettre en cause (14, 15).

En réalité, votre corps a besoin de graisses saines pour fonctionner correctement.

La graisse est mĂȘme nĂ©cessaire Ă  la santĂ© car c’est une source incroyable de vitamines, de minĂ©raux, de fibres et d’antioxydants et peuvent vous aider Ă  ressentir une sensation de satiĂ©tĂ© entre les repas, vous aidant Ă  stabiliser votre poids ou Ă  en perdre.

Incluez des quantitĂ©s modĂ©rĂ©es de graisses saines ( les Ɠufs, les olives, les noix, les avocats, l’huile d’olive, l’huile de coco, les produits laitiers riches en matiĂšres grasses ) dans votre alimentation quotidienne.


Les produits sans gras sont un choix judicieux 


De nombreuses études suggÚrent que les régimes faibles en gras ne fonctionnent pas pour la perte de poids ni pour prévenir des maladies ( 21 ,22 ).

La peur du gras a conduit à la mise sur le marché de nouveaux aliments transformés faibles en gras, que ce soit des vinaigrettes, de la crÚme glacée, du lait, des biscuits, du fromage et des chips.

Mais Ă©tant donnĂ© que les aliments sans gras sont gĂ©nĂ©ralement moins savoureux et satisfaisants au niveau du goĂ»t, les fabricants y ont ajoutĂ© du sucre et des conservateurs, des colorants alimentaires artificiels et d’autres additifs mauvais pour la santĂ© et qui peuvent affecter nĂ©gativement votre poids (23).

De plus, la consommation de sucre ajoutĂ© peut influencer certaines hormones de votre corps, comme la leptine et l’insuline, vous obligeant Ă  consommer plus de calories, ce qui peut finalement conduire Ă  l’effet inverse de celui recherchĂ© et Ă  vous faire prendre du poids (24).

Au lieu d’essayer de rĂ©duire les calories en choisissant des produits allĂ©gĂ©s en matiĂšre grasse, profitez de petites quantitĂ©s de matiĂšres grasses saines et nutritives (noix, fromages entiers, oeufs) lors des repas et des collations pour maintenir une santĂ© globale. Ou privilĂ©giez les aliments naturellement faibles en gras et excellents pour la santĂ©, comme les fruits et les lĂ©gumes.


La margarine et les huiles vĂ©gĂ©tales sont plus saines   


On pense souvent, qu’il est meilleur pour la santĂ©, de consommer des produits Ă  base d’huile vĂ©gĂ©tale comme la margarine et l’huile de canola plutĂŽt que des graisses animales. Mais ce n’est vraisemblablement pas le cas.

La margarine et certaines huiles vĂ©gĂ©tales, telles que l’huile de canola ou l’huile de tournesol, sont riches en acides gras omĂ©ga-6. Bien que les acides gras omĂ©ga-6 et omĂ©ga-3 soient nĂ©cessaires pour la santĂ©, notre alimentation tend Ă  ĂȘtre beaucoup trop riche en acides gras omĂ©ga-6 et trop faibles en omĂ©ga-3.

Ce dĂ©sĂ©quilibre entre l’apport en gras omĂ©ga-6 et omĂ©ga-3 augmente les problĂšmes de santĂ© tels que les troubles de l’humeur, l’obĂ©sitĂ©, la rĂ©sistance Ă  l’insuline, l’augmentation de risque de maladie cardiaque et le dĂ©clin mental (16, 17).

Vous retrouverez l’huile de canola dans de nombreux mĂ©langes d’huiles vĂ©gĂ©tales. Bien qu’elle soit commercialisĂ©e comme une huile saine, des Ă©tudes montrent que l’huile de canola est associĂ©e Ă  une rĂ©ponse inflammatoire accrue et augmente le risque de maladie cardiaque (18).

Les meilleures huiles vĂ©gĂ©tales sont l’huile d’olive (salade et cuisson Ă  basse tempĂ©rature), l’huile d’avocat (salade) et l’huile de coco (cuisson Ă  basse et haute tempĂ©rature).


Les graisses saturĂ©es provoquent des maladies cardiaques 


Bien que le sujet reste sensible chez les professionnels de la santĂ©, les recherches n’ont rĂ©vĂ©lĂ© aucun lien cohĂ©rent entre l’apport en graisses saturĂ©es et les maladies cardiaques (19, 20).

Toutefois, il existe plusieurs types de graisses saturées et elles ont toutesdes effets différents sur la santé. Il est donc essentiel, pour votre santé, de répartir convenablement votre apport en macronutriments.

Les aliments nutritifs riches en graisses saturĂ©es comme le yaourt entier, la noix de coco non sucrĂ©e ou le fromage peuvent faire partie d’ une alimentation saine et Ă©quilibrĂ©e.


Les fibres sont sans importance


Notre corps n’a pas les enzymes nĂ©cessaires pour digĂ©rer les fibres, mais elles sont loin d’ĂȘtre sans importance pour notre santĂ©.

En réalité, elles sont essentielles à la survie de nos bactéries intestinales (46).

De plus, de nombreuses études montrent que les fibres, notamment les fibres solubles, ont de nombreux bienfaits, tels que la perte de poids et une amélioration du cholestérol ( 47, 48).

En effet, les fibres alimentaires peuvent vous aider à perdre du poids car elles vous aident à vous sentir rassasié plus longtemps. Ce qui vous amÚne à manger moins de moins et à consommer moins de calories (49).

Ainsi, pour faciliter votre perte de poids, il est intelligent d’incorporer des aliments vĂ©gĂ©taux riches en fibres dans son alimentation. 


Les aliments indiqués comme étant diététiques peuvent vous aider à perdre du poids


Vous devez ĂȘtre sceptique quant aux allĂ©gations sur les emballages alimentaires, en particulier sur les articles transformĂ©s. Ce sont des actions marketings vous incitant Ă  les acheter et elles sont souvent fausses. 

Si l’emballage d’un aliment indique qu’il est sain, il y a de forte chance que ce soit exactement le contraire.

Si vous vous promenez dans les rayons des supermarchĂ©s, vous tomberez sĂ»rement nez Ă  nez avec des aliments transformĂ©s sans sucre. Toutefois, ne pensez pas que la mention sans sucre sur un produit alimentaire le rend sain. Il peut contenir beaucoup de glucides, de graisses ou de calories. RĂ©fĂ©rez-vous Ă  l’Ă©tiquette nutritionnelle pour savoir ce qu’il en est vraiment.

De maniÚre générale, les aliments transformés et préemballés ne sont pas des alternatives saines pour votre santé et pour votre ligne. Essayez au maximum de consommer des produits naturels entiers qui auront une réelle incidence sur votre perte de poids.


Sauter le petit-déjeuner fait grossir


Vous avez sûrement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus essentiel de la journée et que le sauter pourrait vous faire grossir ?

Beaucoup de personnes croient que sauter le petit-déjeuner entraßne une faim excessive, des fringales et une prise de poids .

En rĂ©alitĂ©, les Ă©tudes n’ont trouvĂ© aucun effet de la prise ou non d’un petit-dĂ©jeuner sur le poids (25).

La rĂšgle essentielle Ă  retenir est de manger quand on a faim et de s’arrĂȘter quand on est rassasiĂ©. Prenez votre petit-dĂ©jeuner si vous en ressentez le besoin, mais ne vous attendez pas Ă  ce que ça ait un effet majeur sur votre poids.


Les personnes minces sont en meilleure santé que les personnes obÚses


Il est vrai que l’obĂ©sitĂ© augmente le risque de plusieurs maladies, tels que le diabĂšte de type 2, les maladies cardiaques et les cancers (28, 29 ).

Cependant, de nombreuses personnes obĂšses sont en bonne santĂ©, tandis que de nombreuses personnes minces dĂ©veloppent ces mĂȘmes maladies (30).

L’emplacement oĂč s’accumule la graisse semble avoir de son importance. Si vous avez beaucoup de graisse au niveau de l’abdomen, vous avez plus de chance de dĂ©velopper ce type de maladies (31).


Le nombre de kilos perdus est la mesure la plus importante du succĂšs


Lorsque l’on souhaite perdre du poids, on se concentre souvent sur les chiffres inscrits sur la balance, cela entraĂźne souvent beaucoup de frustration, un stress accru, des troubles alimentaires, des problĂšmes d’estime de soi et une obsession nĂ©faste pour son image corporelle (32).

Pour votre rĂ©ussite, vous devez Ă©valuer votre succĂšs par la santĂ©, l’estime de soi, votre bien-ĂȘtre gĂ©nĂ©ral et non par le poids que vous avez perdu.

Votre santĂ© va bien au-delĂ  de votre prise ou perte de poids. 

Se concentrer uniquement sur le poids corporel est contre-productif. Il est possible que votre poids ne bouge pas, mais que votre taille s’affine. Il est Ă©galement possible qu’un jour sur l’autre, vous fassiez plus de rĂ©tention d’eau


Des repas fréquents stimulent le métabolisme


Certaines personnes pensent que prendre des repas plus petits et plus souvent vont les aider à perdre du poids car cela va augmenter votre taux métabolisque.

Cependant, les Ă©tudes montrent que la taille et la frĂ©quence des repas n’ont aucun effet sur la perte de poids (33).

En rĂ©alitĂ©, ce qui compte, c’est le nombre total de calories que vous ingĂ©rez, et non le nombre de repas que vous consommez. Et manger six repas de 500 calories au lieu de trois repas de 1000 calories n’affecte pas le nombre total de calories brĂ»lĂ©es (34). 

D’autres personnes pensent que se nourrir frĂ©quemment empĂȘchent les fringales et une faim excessive.

MĂȘme si cela peut-ĂȘtre vrai pour certaines personnes (35 ,36), ce n’est pas le cas pour d’autres (37).

Tout dĂ©pend de l’individu. Si manger frĂ©quemment des aliments sains peut vous aider Ă  rĂ©duire votre consommation de calories et d’aliments transformĂ©s, alors c’est probablement une bonne idĂ©e. 

Mangez simplement quand vous avez faim et en choisissant des aliments sains et nutritifs.


Les Ɠufs sont mauvais pour la santĂ©


À cause de leur teneur en cholestĂ©rol, les Ɠufs ont Ă©tĂ© injustement diabolisĂ©s.

Alors que les Ă©tudes rĂ©vĂšlent que les Ɠufs n’augmentent pas le cholestĂ©rol sanguin (38) et qu’ils n’ont aucun effet sur les maladies cardiaques (39).

En rĂ©alitĂ©, les Ɠufs font partie des aliments les plus sains et les plus nutritifs que vous puissiez manger !


Les jus de fruits sont bons pour la santé


Beaucoup de gens pensent qu’il est sain de boire des jus de fruits car ils proviennent de fruits.

Mais mĂȘme si certains peuvent fournir des antioxydants prĂ©sents dans les fruits, ils contiennent malheureusement autant de sucre que les sodas et autres boissons sucrĂ©es (40).

Les boissons sucrĂ©es contiennent trĂšs peu de fibres et sont facilement ingĂ©rĂ©es, puisqu’on n’a pas Ă  les mĂącher, ce qui favorise une consommation importante de sucre et de calories vides. 

Quand vous buvez un verre de jus d’orange (240 ml) vous consommez autant de sucre que dans 2 oranges entiùres ( 41 ).

Or, on sait aujourd’hui qu’un excĂšs de sucre ajoutĂ© est dommageable pour la santĂ© et l’ingĂ©rer sous forme liquide aggrave la situation. Car le cerveau ne les prends pas en compte, ce qui vous fait manger globalement plus de calories (42).

Les boissons sucrées font partie des aliments vous faisant prendre le plus de poids.


Les produits industriels ne créent pas de dépendance


De nos jours, nous consommons plus d’aliments transformĂ©s que jamais auparavant. Et l’industrie alimentaire utilise des mĂ©thodes de plus en plus Ă©laborĂ©es pour les concevoir, les rendant si gratifiants que votre cerveau est envahi de dopamine ( 43 ).

C’est pour cela que certaines personnes peuvent totalement perdre le contrîle et tomber dans la surconsommation (44).


On peut faire confiance aux allégations relatives à la santé sur les emballages


De nos jours, de plus en plus de personnes sont soucieuses de leur santĂ©. Et les fabricants de produits alimentaires l’ont bien compris.

Ainsi, ils ajoutent des phrases trompeuses telles que «grains entiers» ou «faible en gras» sur leurs produits.

Ces Ă©tiquettes aux allĂ©gations saines sont utilisĂ©es pour inciter les gens Ă  penser qu’ils font le bon choix pour eux-mĂȘmes et leurs enfants.

Si l’emballage d’un produit alimentaire vous dit qu’il est sain, il y a de fortes chances que ce ne soit pas le cas. Les produits emballĂ©s sont rarement bons pour la santĂ©.


«Biologique» ou «sans gluten» veut dire sain


Il existe aujourd’hui de nombreuses modes en matiĂšre de santĂ© telles que les aliments biologiques et sans gluten.

Attention toutefois, ce n’est pas parce qu’un aliment est biologique ou sans gluten qu’il est forcĂ©ment sain. Vous pouvez manger des aliments qui sont mauvais pour votre santĂ© mĂȘme s’ils sont fabriquĂ©s Ă  partir d’ingrĂ©dients biologiques.

Les aliments naturellement sans gluten sont bons, mais les aliments transformĂ©s sans gluten sont souvent fabriquĂ©s avec des ingrĂ©dients mauvais pour la santĂ© qui peuvent mĂȘme ĂȘtre pires que ceux contenant du gluten.

Le sucre biologique est toujours du sucre et les aliments transformés sans gluten sont toujours des aliments nocifs pour la santé.


Nous avons besoin de huit verres d’eau par jour 


En rĂ©alitĂ©, la quantitĂ© d’eau que nous devrions boire est propre Ă  chacun. Il n’y a pas de rĂšgle absolu.

Pour savoir si vous devez augmenter votre hydratation, il vous suffit d’observer la couleur de vos urines. Elles doivent ĂȘtre claires. Si elles sont plus sombres, c’est le signe que ne buvez pas assez (45).

Pour vous hydratez, il n’y a rien de mieux que l’eau. Si vous le souhaitez vous pouvez l’aromatiser avec des morceaux de fruits. Vous pouvez Ă©galement boire du thĂ© ou du cafĂ© ou consommez davantage de fruits et lĂ©gumes riches en eau (pastĂšque, concombre, fraise, tomate, …).


Il faut éliminer les féculents pour perdre du poids


Les féculents sont effectivement des glucides, mais vous pouvez parfaitement les intégrer à votre plan de repas.

Choisissez-les les plus complets possibles : pùtes complÚtes, riz brun, 
 qui contiennent plus de fibres et qui auront tendance à moins augmenter votre glycémie.

Attention Ă©galement Ă  la taille de vos portions. Les fĂ©culents ne devraient occuper qu’un quart de votre assiette au cours d’un repas et non ĂȘtre l’aliment principal.


Vous ne devez plus jamais manger de dessert


Ne tombez pas dans les extrĂȘmes. MĂ©fiez-vous du «tout ou rien».  Il est important de se faire plaisir de temps en temps. 

Vous restreindre peut vous conduire Ă  une frĂ©nĂ©sie alimentaire ou Ă  une suralimentation. La clĂ© se trouve dans la modĂ©ration et le contrĂŽle des portions. 

Et n’hĂ©sitez pas Ă  savourer une petite portion de votre friandise prĂ©fĂ©rĂ©e lors d’occasions spĂ©ciales. Et ne culpabilisez pas ! 

Tant que le reste de votre alimentation est saine la majoritĂ© du temps, cela n’aura pas de consĂ©quence sur votre poids.


Les fruits font grossir


Parce qu’ils contiennent des glucides, certaines personnes pensent qu’il faut les Ă©liminer de l’alimentation pour perdre du poids.

Mais c’est sans tenir compte de leur teneur en fibres et en nutriments. Les fibres permettent de ralentir l’absorption du sucre par le corps et Ă©galement de vous rassasier plus efficacement que si vous buviez un jus.

Les fruits regorgent de vitamines, de minĂ©raux, de fibres et d’antioxydants, n’hĂ©sitez pas Ă  les incorporer Ă  votre alimentation.


Tous les glucides se valent


Le terme ‘sucre’ s’applique aux sucres simples comme le glucose, le fructose et le saccharose.

L’amidon qui est prĂ©sent dans les cĂ©rĂ©ales et les pommes de terre, est une longue chaĂźne de molĂ©cules de glucose. Les enzymes digestives dĂ©coupent l’amidon en molĂ©cule de glucose avant son absorption.

En dĂ©finitive, l’ensemble des glucides finissent sous forme de sucre.

Si les sucres simples sont facilement digĂ©rĂ©s et augmentent significativement la glycĂ©mie, les amidons et les glucides prĂ©sents dans les aliments naturels entiers n’Ă©lĂšvent pas autant la glycĂ©mie que ceux contenus dans les desserts et autres aliments transformĂ©s.

Il est important de faire la distinction entre les aliments entiers et les glucides raffinĂ©s. 


Il est impossible de prendre du poids avec une alimentation pauvre en glucides


Contrairement Ă  ce que l’on pourrait penser, il est tout Ă  fait possible de prendre du poids mĂȘme avec une alimentation pauvre en glucides.

Si vous allez dans les extrĂȘmes en Ă©liminant le sucre et en ne consommant que des aliments gras comme le fromage, les noix et la crĂšme Ă©paisse, il y a de fortes chances que vous preniez du poids.

Mangés de façon excessive, tous les aliments peuvent faire prendre du poids.


Votre cerveau a besoin d’un apport rĂ©gulier de glucose


Certaines personnes affirment que le cerveau ne peut utiliser que le glucose comme carburant.

Mais en rĂ©alitĂ©, votre corps est tout Ă  fait capable de produire facilement le glucose dont il a besoin (50). En fait, lors de forte restriction alimentaire ou d’apport faible en glucides, le corps produit des cĂ©tones Ă  partir de graisses alimentaires (51). Ces corps cĂ©toniques peuvent nourrir diffĂ©rentes parties de notre cerveau, rĂ©duisant ses besoins en glucose.


Une alimentation faible en glucide est difficile Ă  respecter


Beaucoup s’opposent à une alimentation faible en glucides car cela entraüne un sentiment de privation, poussant les gens à abandonner et à reprendre du poids.

Cependant, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© que suivre une alimentation pauvre en glucides rĂ©duit l’appĂ©tit de sorte que vous puissiez manger jusqu’Ă  ce que vous soyez satisfait tout en perdant du poids (52, 53).

En revanche, avec un rĂ©gime hypocalorique, vous ĂȘtes amenĂ© Ă  rĂ©duire drastiquement vos apports caloriques, de sorte que vous ne mangez pas Ă  votre faim entraĂźnant des envies de fringales. Ce n’est pas viable pour la majoritĂ© des gens. Et c’est pour cette raison que la plupart des rĂ©gimes sont un Ă©chec.


La plus grande partie du poids perdu est de l’eau


Une alimentation faible en glucides peut effectivement vous faire perdre Ă©normĂ©ment d’eau mais vous perdez Ă©galement de la graisse.

Le corps stocke des glucides dans les muscles et le foie (glycogĂšne), qui fournit au corps du glucose entre les repas. Ce glycogĂšne a tendance Ă  retenir de l’eau et lorsque vous rĂ©duisez votre apport en glucides, vos rĂ©serves diminuent et vous perdez alors beaucoup de poids en eau (54, 55).

Cependant, des Ă©tudes montrent qu’une alimentation pauvre en glucides rĂ©duit Ă©galement la graisse corporelle, surtout celle situĂ©e au niveau du foie et de l’abdomen oĂč se trouve la graisse abdominale nocive (56, 57).


Le meilleur moment de la journĂ©e pour manger des fruits est l’aprĂšs-midi


Il n’y a aucune preuve soutenant cette idĂ©e.

En rĂ©alitĂ©, Ă  part fournir Ă  votre corps de l’Ă©nergie et d’autres nutriments, cela n’a aucun avantage particulier.

Les fruits sont sains à tout moment de la journée.


Perdre du poids est un processus linéaire


Perdre du poids ne s’effectue gĂ©nĂ©ralement pas de façon linĂ©aire, comme on pourrait le penser. 

Certains jours ou certaines semaines, vous pouvez perdre du poids, alors que d’autres, vous pouvez en gagner un peu. Il est, en fait, tout Ă  fait normal que le poids corporel fluctue de quelques kilos.

Il peut y avoir plusieurs raisons Ă  cela, telles que :

  • Vous pouvez transporter plus de nourriture dans votre systĂšme digestif 
  • Vous retenez plus d’eau que d’habitude (4)

Mais quelles que soient ses fluctuations, vous parviendrez toujours Ă  perdre du poids sur le long terme.


Le mot de la fin


Si vous souhaitez perdre du poids, vous avez sûrement entendu beaucoup de mythes difficiles à éviter dans notre culture.

Mais, la plupart sont faux et peuvent ĂȘtre facilement dĂ©mystifiĂ©s avec un peu de bon sens et des preuves scientifiques.

Pour une perte de poids efficace, appliquez des changements réels à votre alimentation et à votre mode de vie.

Si vous avez aimĂ© l'article, vous ĂȘtes libre de le partager :)

7 commentaires

  • Sophie

    Merci beaucoup Murielle pour cet article trĂšs riche qui dĂ©monte l’ensemble des plus grandes idĂ©es reçus sur l’alimentation et la perte de poids!!

  • Xavier

    Enfin un article qui parle des calories pour perdre du poids et non une Ă©niĂšme mĂ©thode (rĂ©gime) qui fonctionnera Ă  100% pour uniquement faire maigrir son portefeuille. Cet article est trĂšs intĂ©ressant et les rĂ©fĂ©rences citĂ©es sont riches d’informations.

  • rmibonnet

    Merci de dire certaines vĂ©ritĂ©s. Il y a Ă©galement le jeune intermittent qui peut aider a mieux stabiliser son poids. Manger des bons produits non prĂ©parĂ©s et variĂ©s sont la clĂ© pour une alimentation Ă©quilibrĂ©e et saine. C’est un article complet et fondĂ© 😉

  • Marina

    Bonjour, merci pour cet article hyper complet !! c’est digue les idĂ©es reçues qu’il existe sur la perte de poids, on ne s’en rend pas compte mais on est tellement bombardĂ© de discours divers et variĂ©s, on n’arrive plus Ă  dĂ©tecter le vrai du faux !! Comme pour tout, il ne faut pas rentrer dans les extrĂȘmes !!

  • eric

    Quel article extrĂȘmement complet … la perte de poids est un tel business que l’on nous raconte tout et n’importe quoi !!! merci de remettre les choses Ă  leur place.

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaĂźtre  17 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement