Alimentation

Cheat day ou cheat meal, bonnes ou mauvaises idées ?

Le plus grand défi quand on souhaite perdre du poids est souvent de prendre de nouvelles habitudes qui soutiennent nos objectifs et de s’y tenir. Ce qui est souvent compliqué lorsque l’on supprime tous nos aliments préférés. Alors, on entend de plus en plus souvent parler de Cheat Meal ou de Cheat Day. Comprenez repas ou journée de triche. C’est-à-dire que vous allez incorporé, dans votre nouvelle alimentation, des repas où vous pourrez manger absolument tout ce que vous voulez. Dans cet article, nous allons voir ensemble s’il est efficace d’intégrer des Cheat days ou cheat meals dans votre parcours pour retrouver la ligne et la santé.

cheat meal ou cheat day

Que sont les cheat days et cheat meals ?

“Cheat” en anglais veut dire “Tricher”.

Les Cheat meals et les cheats days sont donc des jours ou des repas où vous allez enfreindre les règles de votre régime alimentaire, de façon calculée et planifiée, en vous donnant la permission de manger des aliments “interdits”.

Cette stratégie de triche est censée vous permettre de tenir vos nouvelles habitudes alimentaires plus facilement.

Cela pourra être lors d’un seul repas avec le cheat meal ou sur une journée entière avec le cheat day.

Les aliments qui sont choisis lors des repas de triche sont très différents d’une personne à l’autre en raison des goûts individuels, mais il s’agit généralement d’aliments riches en calories qui ne sont pas autorisés dans le nouveau régime alimentaire ou qui pourraient mettre en échec un objectif de perte de poids.

La plupart des gens intègrent une triche par semaine, mais il n’y a pas de règle sur la fréquence ou le moment de ces repas.

Le cheat meal ou le cheat day fonctionnent-ils vraiment ?

cheat meal ou cheat day

Un facteur de motivation

La perte de poids reposant sur le fait de manger moins de calories que l’on en brûle, instaurer un cheat meal ou un cheat day basée sur les récompenses peut être efficace, si vous êtes en mesure de revenir à votre alimentation habituelle par la suite et si vous parvenez à maintenir un apport calorique globalement réduit.

La stratégie du cheat meal ou du cheat day repose sur la théorie selon laquelle en vous permettant occasionnellement de consommer des aliments non autorisés dans votre alimentation, vous aurez alors la motivation de vos nouvelles habitudes alimentaires la majorité du temps.

Effectivement, certaines personnes peuvent mieux résister à la tentation en sachant que leur cheat day approche, toutefois tout le monde ne parvient pas à contrôler ses comportements alimentaires (1).

Et, si vous ne parvenez pas à vous maîtriser au cours de vos cheal meal, vous prenez le risque d’anéantir tous vos efforts de perte de poids en mangeant plus de calories que vous n’auriez dû.

Pour que cela fonctionne, vous devez planifié correctement ces repas pour ne pas succomber à une suralimentation excessive.

La meilleure stratégie pour perdre du poids étant d’adopter une alimentation saine que vous pourrez tenir sur le long terme.

Le cheat meal ou le cheat day peuvent encourager des comportements malsains

Bien que l’approche du cheat meal ou du cheat day puisse fonctionner pour certaines personnes, elle pourrait également encourager des comportements néfastes pour d’autres.

cheat meal ou cheat day

Une connotation négative

Une perte de poids réussie et durable ne se limite pas à consommer moins de calories que vous n’en brûlez. Votre attitude envers la nourriture a également un impact significatif sur votre capacité à résister à la tentation et à réguler vos comportements alimentaires.

Le mot « triche » a une connotation culturellement négative et est associé à des sentiments de culpabilité. 

Parce que les cheat days ou les cheat meals sont basés sur la récompense, il peut être inefficace pour les personnes qui ont du mal à s’autoréguler en mangeant suivant leurs émotions. Les amenant à ressentir du désespoir et de la culpabilité (2).

L’utilisation de ce terme pour décrire un aliment ou un repas pourrait nuire à votre capacité à vous maîtriser.

Une étude a montré que les personnes qui associaient le gâteau au chocolat à un moment festif atteignaient plus facilement leurs objectifs de perte de poids que celles qui associaient cet aliment à un sentiment de culpabilité (3).

Renommer le cheat meal d’une façon plus positive, comme un repas de fête, pourrait vous aider à avoir des comportements alimentaires plus sains (4).

Frénésie alimentaire

Le risque avec les cheat meals ou les cheat days, c’est qu’ils encouragent potentiellement une frénésie alimentaire.

En effet, l’approche des repas de triche pourrait augmenter les problèmes liés à l’alimentation pour les personnes qui ont des dépendances ou des troubles alimentaires, et favoriser les crises de boulimie (5).

Il est important de comprendre les raisons qui vous motivent à faire des cheat meals, pour pouvoir les aborder plus sainement.

Par exemple, les cheats meals ou les cheat days ne doivent pas signifier que vous ignorez vos signaux de faim et de satiété, même si vous pouvez manger tous les aliments que vous voulez.

Comme pour tout stratégie de perte de poids, il est important que ces repas de triche soient abordés avec un état d’esprit sain, ainsi que des objectifs et des attentes réalistes qui soutiendront à la fois votre santé mentale et physique.

Alliés le cheat meal ou le cheat day à d’autres stratégies pour plus d’efficacité

Il existe d’autres stratégies que vous pouvez envisager conjointement à un cheat meal ou un cheat day pour pouvoir perdre du poids.

cheat meal ou cheat day

Être attentif

Pour assurer le succès de votre stratégie de repas de triche est d’ être conscient de ce que vous mangez.

Manger en pleine conscience, ou une alimentation intuitive, consiste à porter une attention particulière à ses signaux de faim. Ainsi vous mangez seulement quand vous avez faim et vous vous arrêter lorsque vous êtes rassasié. 

Il est également important de manger lentement pour profiter et savourer pleinement vos aliments.

Des recherches montrent que manger de façon consciente ou intuitive peut aider à réduire l’alimentation excessive et émotionnelle et limiter la prise de poids (6).

Cela peut donc à avoir des écarts raisonnables lors de votre journée de triche qui ne mettront pas en échec les efforts effectués jusqu’à présent.

Un seul aliment à la fois

Une autre stratégie bénéfique pour maintenir vos efforts alimentaires est de vous concentrer sur un ou deux aliments de triche, au lieu de vouloir de les intégrer tous à la fois.

Par exemple, si vous planifiez un cheat meal, au lieu de manger un burger au bacon, des frites, un soda et une glace, choisissez seulement une ou deux friandises.

Ainsi vous serez moins susceptible de faire pencher la balance du mauvais côté en mangeant trop pendant votre cheat meal.

Cela peut vous permettre de mieux profiter d’un repas sans vous soucier des conséquences sur votre poids.

Planifier pour réussir

La clé du succès de tout changement de mode de vie est de se préparer, de sorte que vous êtes moins susceptible de céder à la tentation.

La première étape pour être de planifier quand et où vos cheat meals auront lieu.

Si vous savez que vous avez une fête d’anniversaire ou un autre événement social, il peut être judicieux de planifier votre cheat meal ou votre cheat day lors de cet événement.

Vous pouvez également prévoir de faire attention aux portions, même si vous êtes plus flexible avec votre alimentation. 

Par exemple, prévoyez une ou deux tranches de pizza plutôt que de la manger entière.

Lors de votre cheat day, vous pouvez également décider de toujours avoir des repas sains et équilibré sans faire attention aux calories et aux macronutriments (protéines, lipides, glucides). Cela vous offrira une pause mentale et vous évitera la tentation de certains aliments.

Rendez votre alimentation quotidienne agréable

L’une des raisons qui fait que les régimes sont si difficiles à maintenir, en plus de ne pas manger suffisamment, est que vous n’aimez pas la nourriture que vous mangez. 

Vous n’êtes pas obligé de manger un aliment considéré comme sain si vous ne l’aimez pas. Manger des aliments que vous détestez ne vous aidera pas à atteindre vos objectifs de santé et de perte de poids.

Incorporer des aliments que vous aimez même lorsque vous ne faites pas de cheat meal peut être un excellent moyen de rendre votre alimentation plus agréable. Cela peut vous aider à garder plus de maîtrise lors de vos cheat days ou cheat meals.

Il n’y a pas d’approche unique pour adopter une alimentation ou un mode de vie plus sain, cela consiste avant tout à apporter des changements durables qui répondent à vos besoins et à vos goûts.

Deux femmes qui prennent plaisir à savourer une pizza

Le mot de la fin

Les cheat meals ou cheat days, peuvent effectivement être une source de motivation pour certaines personnes pour maintenir de bonnes habitudes alimentaires sans ressentir de frustration.

Par contre, pour d’autres personnes cela peut favoriser des comportements alimentaires malsains en favorisant les compulsions alimentaires et la surconsommation.

Pour ne pas anéantir tous les efforts que vous avez fourni jusque là, ne voyez pas ces repas comme des repas de triche, mais plutôt des repas de fête où vous allez vous accorder une ou deux friandises sans aucune culpabilité. Profitez de votre repas, savourez-le tranquillement et en pleine conscience, tout en écoutant vos sensations de faim et de satiété.

En rendant votre alimentation saine plus gourmande et savoureuse, vous la rendrez plus agréable et facile à maintenir et vous aurez de moins en moins besoin de faire des écarts.

Pendant un Cheat Meal ou un Cheat Day vous allez incorporé, dans votre nouvelle alimentation, des repas où vous pourrez manger absolument tout ce que vous voulez, mais est-ce efficace dans votre objectif de perte de poids ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

4 commentaires

  • Marin

    Bonjour, merci pour cet article qui nous aide en cette période estivale. C’est une bonne idée de programmer ses repas de “fête”, cela permet de ne pas trop se sentir frustré et aussi d’associer ce genre de repas à de l’exceptionnel, à des moments festifs. Le reste du temps on peut privilégier des repas plus sains.

  • emma

    Merci Murielle pour cet article qui aborde bien des notions importantes (pour éviter d’un trouble du comportement alimentaire ne naisse) comme les notions de culpabilité, de quantité, de plaisir, d’aborder ce type de repas dans un “esprit sain”.
    Je travaille moi même sur les troubles du comportement alimentaire, et en particulier l’anorexie.
    Dans nos sociétés modernes “obésogènes”, le message principal véhiculé est le contrôle du poids, la perte du poids… puisqu’il y a globalement de plus en plus de gens en surpoids.
    Il semble aussi important voire fondamental pour chacun de se demander : le message est il adapté pour moi ? Et la perte de poids que je souhaite est elle justifiée et raisonnable ? car nombres de personnes se sont lancées dans un régime alors qu’elles n’en avaient nullement besoin et se sont retrouvées au piège d’un trouble du comportement alimentaire ; ainsi un million de personnes en France souffriraient de TCA, dont environ la moitié non diagnostiquée et/ou traitée.
    Merci d’avoir abordé ce thème de Cheat Meal qui est beaucoup véhiculé en ce moment , notamment sur les réseaux

  • Lucie COSTIL

    Article complet sur le sujet.
    Ce qui me dérange sur le concept du cheat meal c’est qu’il repose sur l’idée que certains aliments sont interdits. De mon point de vue, aucun aliment ne doit être interdit mais intégrer de façon consciente et raisonnée dans une alimentation saine au globale. Se dire (et dire à notre cerveau) que quelque chose est interdit en augmente son envie ; et c’est vrai pour tout par que pour l’alimentation !
    Comme tu le dis, profiter des repas, manger ce que vous aimez !

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaître  17 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement