Alimentation

Les bienfaits du curcuma sur la santé

Le curcuma est une épice utilisé depuis des milliers d’années en Inde autant pour sa saveur que pour ses propriétés médicinales. Le curcuma a de nombreux avantages pour la santé, aussi bien pour le corps que pour le cerveau, notammant grâce à son principal ingrédient actif, la curcumine. La curcumine est un antioxydant très puissant et a d’inmportants effets anti-inflammatoires. Voyons dans cet article, les bienfaits du curcuma sur la santé.

bienfaits du curcuma sur la santé

Le curcuma est un anti-inflammatoire naturel

L’inflammation aide à combattre les infections et à réparer les tissus endommagés dans votre corps.

Toutefois, lorsque les inflammations deviennent chroniques elles peuvent, au contraire, devenir problématiques car elles attaquent les tissus de votre corps et favoriser certains problèmes de santé tels que les cancers et la maladie d’Alzheimer (123).

Il est donc important d’aider à combattre l’inflammation chronique pour prévenir et aider à traiter ces problèmes de santé.

La curcumine, contenu dans le curcuma, est un excellent anti-inflammatoire naturel qui peut justement combattre l’inflammation (456).

Le curcuma est un puissant antioxydant

La curcumine est également une excellente source d’antioxydants (7).

Les antioxydants sont extrêmement bénéfiques car ils protègent le corps des radicaux libres.

Les dommages oxydatifs, liés aux radicaux libres, sont l’un des facteurs du vieillissement et de nombreuses maladies.

Le curcuma peut aider à combattre la maladie d’Alzheimer

Le curcuma pourrait également avoir des bienfaits pour lutter contre la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer est la forme de démence la plus courante (8).

Bien que l’on puisse traiter certains de ses symptômes, aucun remède n’a été trouvé contre la maladie d’Alzheimer. Il est donc plus qu’intéressant d’empêcher son apparition.

On ignore actuellement si la curcumine peut ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer, toutefois, elle peut agir sur certains facteurs de la maladie comme l’inflammation et les dommages oxydatifs comme nous l’avons vu précédemment (9).

Mais il a également été démontré que la curcumine peut aider à éliminer les plaques amyloïdes, une accumulation de protéines autour des neurones caractéristique de la maladie d’Alzheimer (10).

Les bienfaits du curcuma

Le curcuma peut aider à combattre la dégénérescence cérébrale

Le facteur neurotrophique issu du cerveau (BDNF) est à l’origine de la fabrication de la protéine permettant aux neurones de former de nouvelles connexions et de se multiplier. Cette protéine joue notamment un rôle dans la mémoire et l’apprentissage ( 11 , 12 ).

Des niveaux faibles de protéine BDNF peuvent favoriser la dépression et la maladie d’Alzheimer (1314).

Des études ont montré que la curcumine peut augmenter les niveaux cérébraux de BDNF permettant de retarder de nombreuses maladies du cerveau et aider à améliorer la mémoire et l’attention 15 , 161718,  19 ).

Le curcuma peut réduire le risque de maladie cardiaque

Les études suggèrent que la curcumine peut améliorer la santé cardiaque, qui est la première cause de décès dans le monde (202122 , 23 ).

Une étude réalisée sur 121 personnes ayant subi un pontage aorto-coronarien a révélé que la prise de 4 grammes de curcumine par jour quelques jours avant et après la chirurgie réduisait le risque de crise cardiaque, à la suite de l’opération, de 65% (24).

Les bienfaits du curcuma sur la santé cardiaque s’explique par ses effets anti-inflammatoires et anti-oxydants mais aussi car il aide le fonctionnement de l’endothélium. Il s’agit de la paroi des vaisseaux sanguins qui permet, entre autres, de réguler la pression artérielle et la coagulation sanguine (25).

Le curcuma peut aider à prévenir le cancer

Les recherches ont montré que le curcuma a de nombreux bienfaits pour lutter contre le cancer qui est caractérisé par une croissance cellulaire incontrôlée ( 26 ).

Dans une étude, 4 grammes de curcumine par jour a permis de réduire le nombre de lésions de 40 % chez des hommes présentant des lésions du côlon pouvant devenir cancéreuses(27).

En effet, la curcumine peut contribuer à la mort des cellules cancéreuses, réduire la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins dans les tumeurs et limiter la propagation du cancer (2829 , 30, 31).

Les bienfaits du curcuma

Le curcuma peut soulager l’arthrite

Étant donné que la curcumine est un puissant anti-inflammatoire, il est logique qu’elle puisse aider à réduire l’arthrite qui résulte, pour la plupart, d’une inflammation des articulations (32). 

Dans une étude, la curcumine était encore plus efficace qu’un médicament anti-inflammatoire chez des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (33).

Le curcuma peut aider contre la dépression

La curcumine peut aider à combattre la dépression.

En effet, il a été démontré que la curcumine stimule les neurotransmetteurs du cerveau, augmentant la sérotonine et la dopamine jouant un rôle important sur l’humeur ( 34 , 35 ).

Des niveaux bas de BDNF et un rétrécissement de l’hippocampe, une zone du cerveau jouant un rôle dans l’apprentissage et la mémoire, sont associés à la dépression. Et comme nous l’avons vu, la curcumine peut aider à augmenter les niveau de BDNF( 36 ).

Une étude a voulu étudier les effets de la curcumine sur la dépression. Pour cela elle a réparti 60 personnes souffrant de dépression en 3 groupes (37). On a donné au premier groupe du Prozac, au second 1 gramme de curcumine et au troisième groupe du Prozac et de la curcumine.

Après 6 semaines de traitement, les résultats ont révélé que la curcumine était aussi bénéfique que le Prozac. Les personnes qui avaient pris du Prozac et de la curcumine ont eu les meilleurs résultats (38).

Le curcuma peut aider à retarder le vieillissement

Et si la curcumine pouvait avoir des effets anti-âge ? 

L’oxydation et l’inflammation jouant un rôle dans le vieillissement cellulaire, il semble alors logique que la curcumine puisse avoir des effets bénéfiques  (39, 40).

Les bienfaits du curcuma

Pour finir…

Le curcuma, et en particulier son principal ingrédient le plus actif, la curcumine, a de nombreux bienfaits pour la santé prouvés par science, de part ses puissants effets anti-inflammatoire et antioxydants.

Cependant, le curcuma ne contient que 3% de son poids en curcumine (41). 

Et, la majorité des études citées dans cet article utilisent essentiellement de la curcumine, avec des doses dépassant généralement 1 gramme par jour. Il est donc difficile d’atteindre ces quantités en assaisonnant simplement vos plats de curcuma. C’est pourquoi certaines personnes choisissent d’utiliser des suppléments.

De plus, pour que la curcumine soit mieux absorbée par l’organisme et la rendre plus efficace, il faut l’associer à de la pipérine, une substance que vous trouverez naturellement dans le poivre noir (42, 43).

La curcumine est également liposoluble, elle se décompose et se dissout dans la graisse. C’est pourquoi il peut être judicieux d’associer la curcumine avec un repas riche en graisses.

Même si une quantité importante de curcumine soit nécessaire pour bénéficier de ses effets, il est intéressant d’introduire le curcuma dans son alimentation, car cela donnera un peu plus de saveur à vos plats !

Dites-moi en commentaire si vous aimez la saveur du curcuma et comment vous l’incorporez à vos plats 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Un commentaire

  • Sophie

    Super article qui permet de découvrir tous les multiples bienfaits du curcuma! Comme tu le dis si bien c’est très intéressant de l’intégrer dans notre alimentation au quotidien. Personnellement je l’utilise soit pour relever des plats mijotés ou encore en boisson comme dans un golden latte!

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaître  17 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement