État d'esprit,  Mouvements

Bien dans son corps… Ça marche !

Connaissez-vous le test du miroir ? … Je parle du grand miroir, celui qui est de plein pied dans le lequel nous regardons notre silhouette … C’est un test redoutable, car le miroir de ment jamais … Il ne ment pas, il réfléchit … Enfin, il nous renvoi l’image que l’on se fait de soi  …  C’est à dire qu’en fonction de notre état d’esprit nous interprèterons notre image différemment … D’ailleurs, est-ce que le fait d’apprécier son image et de se sentir bien dans son corps ne commencerait pas par notre état d’esprit ?

Il est indéniable, et tous les médecins vous le diront … Notre dimension physique est affectée par notre dimension psychique.  Certains de nos maux sont déclenchés par nos pensées, de même que certains de nos dysfonctionnements physiques seront réparés par nos pensées (L’effet Placebo).  

Article écrit par Eric Bouf, auteur du blog Se réveiller pour se transformer.

Corps – Âme – Esprit

En tant qu’être humain nous sommes faits principalement de chair et d’os (c’est un peu réducteur je l’admets, mais c’est pour l’image) … Mais nous sommes fait également d’émotions et de pensées … Une trilogie qui a besoin de trouver un équilibre afin que l’on puisse ressentir un bien-être intérieur.   C’est ce que j’appelle l’équilibre Corps – Âme – Esprit, ou bien par un autre terme “La Triangulation de Soi“.

conscience et transformation

“La Triangulation de Soi“ est un travail personnel pour être en harmonie avec son Corps … Afin que l’on puisse plus facilement générer des émotions positives par son Âme … Ce qui aura pour effet de permettre une meilleure ouverture de son Esprit … Qui en retour permettra de continuer à trouver un équilibre physique … pour mieux assimiler nos émotions et de garder notre esprit ouvert.  

Par l’activation de nos sens … Un mécanisme d’ascension énergétique se met en œuvre … La Triangulation de Soi se manifeste.  Cela améliore notre bien-être … manifeste notre chemin de vie … et élève notre niveau vibratoire.    

Schématiquement le travail sur le Corps se fait par une action physique … Le travail de l’Âme par une action de discernement sur nos émotions … et celui de l’Esprit par un détachement en pleine conscience pour vivre le moment de l’instant présent.  

Se retrouver soi-même par la Triangulation du Corps … De l’Âme … Et de l’Esprit … mécanisme ascensionnel qui nous permet d’accéder au divin de notre chemin de vie.

(Si vous souhaitez en savoir plus sur “La Triangulation de Soi“, je vous invite à vous abonner au blog www.sereveillerpoursetransformer.com )

Les lecteurs de cet article ont également lu :  3 livres qui ont changé ma vie


Et comment se sentir bien dans son corps ?

Franchement, au risque de vous décevoir, il n’existe pas de recette magique pour se sentir bien dans son corps … À chacun ‘sa sauce’ tant qu’elle marche … Mais dans la même veine que la ’Triangulation de Soi’, voici 3 pistes qui peuvent être utiles :

Facile à dire … mais peut mieux faire … n’est-ce pas ? … Et je devine votre remarque :

Franchement … tu ne nous apprend rien … tout le monde sait déjà cela … n’importe quelle recherche sur le net nous donnera ces trois pistes ! …


Et si je vous dis que je connais une activité qui réunit ces trois pistes …  Entretenir son corps, générer des émotions positives et sublimer ses différences ? … Laissez moi vous parler de la MARCHE NORDIQUE en forêt … Et pour les trois raisons suivantes :

Marche nordique
  • Marcher entretien le corps physiquement avec calme et souplesse à la différence d’autres activités sportives plus ‘explosives’.
  • Marcher en forêt, au contact des arbres et de la nature, permet de se charger en vitamine G et de faire le plein d’émotions positives.
  • La marche, même lorsque pratiquée en groupe, ne requiert aucun dépassement se Soi.  Tout réside dans le respect des différences de chacun afin de participer au projet collectif.


Qu’est-ce que la marche nordique ?

« C’est une marche active, accessible à tous et à tout âge, qui se pratique en pleine nature en se propulsant avec deux bâtons.  Mais rien à voir avec la randonnée pédestre car c’est avant tout une discipline gymnique.  Cette marche sollicite le système cardio-vasculaire, et toutes les chaînes musculaires et articulaires du corps. » Claude Delguel, président de la Fédération française de nordic walking (FFNW)

L’article « La marche nordique, une gym vivifiante » du site psychologies.com explique très bien les bienfaits de marcher avec des bâtons.

Les bâtons permettent à la marche nordique d’être aussi complète et bénéfique par : 

L’équilibre : grâce aux bâtons, on peut effectuer de nombreux gestes déstabilisants avec une impression de sécurité. Par exemple : au repos, s’incliner excessivement vers l’arrière ou vers l’avant en prenant appui sur eux.

Le cœur : la cage thoracique s’ouvre davantage, d’où une oxygénation maximale. Par ailleurs, grâce à un meilleur équilibre, on allonge sa foulée et on augmente sa vitesse. Cet effort d’endurance équivaut à un petit jogging et accroît les capacités cardio-vasculaires.

Les muscles : tandis que la randonnée ou la course font surtout travailler le bas du corps, l’utilisation des bâtons permet de travailler aussi le haut. Ajouté à la musculation des fessiers et des jambes, on engage 90 % de notre musculature. On se resculpte et on dépense quatre cents calories par heure, contre deux cent quatre-vingt en marche traditionnelle.

Les articulations : le transfert de poids sur les bâtons réduit d’environ 30 % les pressions sur les hanches, les genoux et les chevilles. Et le planter au sol assure des vibrations non traumatisantes, contribuant à fortifier les os et à prévenir l’ostéoporose.

La posture : pousser sur les bâtons procure immédiatement une sensation d’allongement et d’agrandissement du corps.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi le sport peut bloquer votre perte de poids ?

La coordination : on s’entraîne à avancer bras et jambes en opposition.

Marche nordique

Mais ce qui est formidable dans la pratique de la marche nordique, c’est que le corps tout entier est mobilisé. Ce n’est pas tant le rythme de la marche qui est recherché, mais ce que l’on appelle ‘l’amplitude’ du mouvement caractérisé par la rotation du bassin et des épaules.  Plus précisément lorsque vous lancez votre pied gauche pour faire un pas, votre bassin pivote vers la droite.  Au même moment lorsque vous lancez votre bras droit pour vous appuyer sur le bâton, vos épaules pivotent vers la gauche.  Ces deux rotations en sens inverse feront travailler votre abdomen et participeront au gainage de votre torse. Ainsi nous voyons bien que ce qui compte avant tout est bien l’amplitude du geste et non la rapidité de la marche.

En alternant correctement bras droit – jambe gauche et bras gauche – jambe droite, le haut aide le bas du corps à se mouvoir.  Un effet d’aller de l’avant, de « s’envoler » en poussant sur les bâtons, comme lorsque l’on était enfant, qui procure une joyeuse sensation de liberté.


Qu’est-ce que la vitamine G ?

La vitamine G est le nom donné par des chercheurs de l’Université de Stanford à l’impact positif que la nature exerce sur notre bien-être mental.  Leur étude démontre que la nature est un moyen naturel, efficace (et gratuit) de prévenir la dépression et régule nos émotions pour nous aider à nous sentir mieux.

Dans vidéo ci-dessous, j’explique les effets que la marche en pleine nature nous procure et vous en trouverez quelques extraits dans les paragraphes qui suivent.


Sur les plans mental et émotionnel on apprend à contrôler ses émotions et à les apaiser de façon physique. On arrive aussi à établir un juste équilibre entre le travail intellectuel et le travail physique tout en accroissant la connaissance de son corps.  On trouve plaisir et sérénité par une meilleure oxygénation, propice à générer le calme intérieur et l’équilibre cérébral. 

Saviez-vous qu’une recherche de l’université de Stirling en Écosse a ainsi démontré que 30 minutes de marche par jour ont les mêmes effets sur le cerveau qu’un comprimé de Prozac© ?   


Cela s’explique très facilement : marcher atténue les sentiments négatifs et la rumination mentale. Cela permet d’installer un dialogue intérieur, d’associer, émettre des hypothèses, peser le pour et le contre d’une décision, voire laisser divaguer nos pensées pour qu’elles soient fécondes.  Il est indéniable que cela permet d’augmenter l’estime de soi et renforce les liens d’amitié ou familiaux. 

Mais également selon une autre étude japonaiseles phytoncides, les molécules sécrétées dans l’air par les arbres et les forêts, ont pour effet de faire baisser la pression sanguine lorsqu’on les inhale … Alors, n’oubliez pas de respirer à plein poumons !

D’ailleurs des psychologues de l’Université de l’Utah du Kansas aux états unis ont mesuré l’impact de la nature sur la créativité à partir du Remote Associates Test (RAT) qui mesure le potentiel créatif.  Les résultats sont étonnants car avec seulement 4 jours d’immersion en forêt et de déconnection technologique, la créativité est améliorée de 50%.

Marcher en forêt

Ainsi cela permet de mettre en pratique le pouvoir du moment présent.  Trouver notre place, en pleine conscience, au sein du macrocosme de la vie, de l’univers terrien que nous partageons avec les règnes végétal et minéral.  

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment maigrir sans faire de sport ni de régime ?


Pourquoi marcher sublime nos différences ?

Marcher est avant tout une activité individuelle, avec laquelle nous sommes surtout confronté à nous-même, notre dimension physique, notre dimension mentale et en quelque-sorte notre dimension spirituelle.  Que nous marchions en groupe ou seul, tout réside d’abord sur notre intériorisation de vouloir mettre un pied devant l’autre.  

Cependant la marche en groupe développe le sens du collectif.  L’effort du groupe ne peut exister que par la dimension individuelle des marcheurs, et l’acceptation des différences de chacun.  Chaque individualité conjugue à renforcer un égrégore qui se manifestera collectivement.  En sublimant nos différences positivement, non seulement nous participons à ancrer un ‘esprit de corps’, mais surtout à devenir parti-prenant dans une réalisation collective de l’effort.  Marcher en groupe relève plus du partage que de la destination.

En étant nous-même et en pleine conscience … S’ouvre une porte d’accès vers notre nature divine …  Une porte d’accès vers nos racines qui nous lient aux autres.  

Marche nordique


En résumé pour être bien dans son corps …

Le test du miroir est une arnaque … L’image qu’il renvoi est fausse car elle ne prend pas en compte toute notre dimension psychique et émotionnelle … Et avant de se regarder dans une glace à nouveau, il m’apparait essentiel de faire une heure de marche nordique … cela permettra de se sentir bien par :

  • le gainage de son corps calmement, avec souplesse et à son rythme 
  • Faire le plein de vitamine G et d’émotions positives
  • Valoriser ses différences pour manifester, en pleine conscience, sa place auprès des autres

Ça marche ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire