État d'esprit

3 livres qui ont changé ma vie

As-tu déjà lu un livre qui a totalement changé ta vision des choses ? Qui a mis les idées en perspective ? Qui t’a permis de faire des changements dans ton mode de fonctionnement, dans tes habitudes, pour améliorer ta vie et ton bien-être ? Moi oui ! Depuis plusieurs années, je m’intéresse particulièrement aux livres de développement personnel. Cela a commencé à la naissance de mon premier enfant, il y a près de 6 ans et depuis, je ne me suis plus arrêtée. J’ai lu des livres sur des thèmes extrêmement variés que ce soit la maternité, la parentalité, l’efficacité au travail, la perte de poids, le rangement, le minimalisme, … Je ne compte plus le nombre de livres que j’ai tenu entre mes mains. D’ailleurs entre-temps, et pour faire de la place sur mes étagères, j’ai investi dans une liseuse. Une merveille que j’emmène partout avec moi. Mais revenons au but de cet article, les 3 livres qui ont changé ma vie. Le choix n’est pas facile car chacun de ces livres m’ont apporté quelque chose. Mais je vais vous parler de ceux qui ont amélioré mon bien-être physique et mental.

3 livres qui ont changé ma vie

Cet article participe à l’événement « Les 3 livres qui ont changé votre vie » du blog Des livres pour changer de vie. J’apprécie beaucoup ce blog, mon article préféré est Les 4 accords toltèques que j’aurai pu citer dans cet article.

Le premier livre qui a changé ma vie, le Fasting de J.B. Rives

Ce livre traite du jeûne intermittent mais pas que. En fait, ce livre est une vraie pépite pour prendre véritablement conscience des causes de notre surpoids et quelles actions mettre en place pour retrouver la ligne. Grâce à ce livre, j’ai pu enfin entamer une perte de poids efficace et durable sans éprouver de frustration.

Voici quelques points importants abordés dans ce livre et j’aime relayer sur ce blog :

Les régimes apportent une solution temporaire à un problème de longue date

Il m’a permis, entre autres, de comprendre une bonne fois pour toute que les régimes ne m’apporteraient jamais la solution que j’attendais pour perdre mes kilos en trop une fois pour toute et me sentir bien dans mon corps.

Effectivement, maintenant cela me paraît tellement logique. Comment un régime de quelques semaines pourrait faire disparaître des kilos installés depuis des années.

Et si cela fonctionne, ce qui a été le cas pour moi à plusieurs reprises, par quel miracle nous parviendrons à maintenir cette perte de poids en reprenant précisément le mode de vie qui nous avait fait prendre du poids ?

En effet, lorsqu’on débute un régime, notre métabolisme est élevé. Du coup, chaque restriction, aussi petite soit-elle, se traduit par une perte de poids facile au départ. Seulement, au fur et à mesure que nous perdons du poids, notre métabolisme ralentit, proportionnellement à notre restriction alimentaire. Plus le régime est restrictif, plus notre corps, dans une logique de survie, s’adapte et dépense moins d’énergie.

Et au moment où les restrictions ne sont plus tenables et que nous faisons des écarts ou à partir du moment où nous revenons à notre ancienne alimentation, le corps fonctionnant avec un métabolisme qui tourne au ralenti reçoit d’un coup plus d’énergie qu’il ne peut en utiliser et nous stockons à nouveau.

Nous savons instinctivement ce qui est bon pour nous

Une autre révélation dans ce livre, c’est que nous savons naturellement ce qui est bon pour nous.

Peu importe l’animal sauvage auquel vous pensez, il n’est pas gras. Même les animaux en apparence “gros”, comme les hippopotames, sont très musclés et non gras. Les seuls animaux qui deviennent gras se sont ceux que nous nourrissons…

Aucun animal n’est en surpoids, alors pourquoi nous, Êtres les plus intelligents sur cette planète, nous retrouvons-nous avec des kilos superflus ?

Pensez-vous que les animaux comptent les calories qu’ils mangent ou contrôlent leurs portions ? Bien sûr que non ! Ils mangent simplement quand ils ont faim et s’arrête de manger quand leur corps leur dit que c’est assez.

Même s’il y a des différences entre les animaux et les humains, nous partageons tous l’instinct naturel de savoir ce qui est bon pour nous en matière de nutrition.

Nous sommes instinctivement capables d’estimer les quantités d’énergie et de nutriments dont nous avons besoin.

Nous avons la capacité innée d’avoir envie de ce qui est bon pour nous, de ressentir quand nous avons trop mangé ou que nous manquons d’un nutriment en particulier.

Mais nous avons désappris à le faire…

Toutes les calories ne se valent pas

Pour maigrir, bougez plus et mangez moins ! Après tout cela paraît censé, si nous avalons plus de calories que nous en dépensons, la balance penche du mauvais côté… C’est donc de notre faute, personne ne nous force à manger !

Mais comment se fait-il qu’après des milliers d’années, l’homme soit devenu un glouton paresseux ?

En réalité, ce n’est pas nous qui avons changé, mais la façon dont nous mangeons et la nourriture que nous consommons.

D’un point de vue purement énergétique, les graisses sont plus denses que les glucides (9 calories contre 4 calories pour 1 gramme).

Mais une calorie provenant d’un glucide n’équivaut pas à une calorie venant de graisse ou de protéine. En effet, bien que moins caloriques les glucides, contrairement aux graisses, ne vont pas vous rassasier très longtemps et vont même susciter des fringales, vous incitant finalement à manger davantage.

Et donc à consommer plus de calories que si vous aviez mangé un aliment gras qui vous aurez rassasié plus rapidement, vous incitant à manger moins et vous faisant ressentir une sensation de satiété durable, vous évitant les grignotages.

Tous les aliments ne se valent pas

L’effet d’un aliment sur le corps et la santé ne dépend pas seulement de sa composition en nutriments, il dépend aussi de la façon dont il a été fabriqué et transformé.

Le problème du surpoids est en effet apparu quand de nouveaux aliments, déconnectés de notre biologie, ont fait irruption dans nos assiettes.

Dans la nature, vous ne trouverez ni soda, ni parfums artificiels, ni vitamines ajoutées.

Au lieu de nous rassasier, ces aliments modernes nous poussent à manger plus.

Tout cela a perturbé notre relation à la nourriture.

Les aliments modernes trompent nos instincts

Pourquoi avons-nous cette attirance vis-à-vis des produits transformés, si notre corps sait si bien ce dont il a besoin ? Pourquoi préfère-t-il les pizzas aux légumes ?

Les aliments transformés sont fabriqués quasi exclusivement à base d’ingrédients raffinés (farine, sucre, huile hydrogénée), qui ont été complètement vidés de leurs nutriments essentiels. D’autres sont pasteurisés à très haute température pour éliminer les bactéries, détruisant au passage les vitamines.

Ces produits ne contiennent alors rien d’autre que de l’énergie. Des calories vides de nutriments.

Est-ce que ce que nous mangeons aujourd’hui peut toujours être de qualité comme des aliments ? Malgré la liste à rallonge des ingrédients qui les composent ?

Dans la nature, vous ne trouverez pas un ingrédient isolé comme le sucre blanc, l’huile ou la farine de blé. Et même si vous en trouviez, je vous mets au défi de boire un verre d’huile.

L’exploit de l’industrie agroalimentaire est d’avoir réussi à créer des combinaisons d’aliments qui seraient immangeables isolément.

Notre cerveau n’étant pas biologiquement prêt à faire face à ces nouveaux aliments, il devient d’autant plus manipulable.

La combinaison gras et sucré est la combinaison gagnante. Nous avons une attirance naturelle pour ces deux saveurs, sans doute parce qu’ils sont détectés par notre cerveau comme des vecteurs d’énergie, capables d’assurer notre survie.

Avez-vous déjà essayé de manger qu’une seule chips ?

Dans la nature, vous ne trouverez pas d’aliments combinant à la fois des sucres et des graisses.

Le combo gagnant du surpoids : des aliments artificiels et pauvres en nutriments, composées d’ingrédients introuvables dans la nature, avec des recettes peaufinées pour être toujours plus addictives, le tout mis en avant par une publicité omniprésente, et disponible en permanence toute l’année.

3 livres qui ont changé ma vie

Un rien peut tout changer de James Clear

J’ai lu beaucoup de livres sur les habitudes, car je suis consciente de l’impact qu’elles ont sur notre vie et la personne que nous sommes et souhaitons devenir.

On a l’impression que notre vie, ou n’importe quel domaine de notre vie, peut changer du jour au lendemain si on entreprend une action massive. On surestime l’importance d’une grande action mais surtout on sous-estime celle des toutes petites actions. Mais c’est finalement les actions que l’on répète chaque jour qui nous définissent.

Si vous arrivez dans votre vie, à installer une petite habitude que vous allez faire chaque jour, vous allez progresser chaque jour et sur le long terme, vous aurez des résultats importants.

De mauvaises habitudes peuvent nous ralentir tout aussi facilement que de bonnes habitudes peuvent nous aider à progresser, d’où l’importance de bien comprendre comment les construire ou les supprimer.

Ce livre nous apprend que les habitudes sont le ciment de notre vie. Et mettre en place des routines, à la fois petites mais puissantes, est la source d’un pouvoir incroyable.

Ce livre est pour moi une véritable source d’inspiration pour construire de nouvelles bonnes habitudes qui me permettent chaque jour de devenir la personne que je souhaite devenir.

Quels moyens mettre en place pour obtenir les résultats que vous souhaitez atteindre

Pour trouver les bonnes habitudes à adopter dans votre vie, posez-vous la question suivante :

Quel type de personne pourrait obtenir les résultats que je souhaite atteindre ?

Quel type de personne pourrait perdre [X] kilos ? Qu’est-ce qu’une personne en bonne santé ferait ? Marcherait-elle ou prendrait-elle la voiture ? Prendrait-elle une part de flan ou se contenterait-elle d’un ou deux carrés de chocolat noir ?

En agissant comme la personne que vous souhaitez être, vous finirez par le devenir.

Construire ou déconstruire des habitudes en 4 étapes simples :

Dans son livre, James Clear donne une méthode simple et efficace pour adopter une habitude ou s’en défaire.

En premier lieu, il est important de prendre conscience des habitudes que nous avons et de déterminer si elles nous poussent vers le haut ou nous tirent vers le bas.

Une fois que vous êtes conscient de vos habitudes, vous pouvez les modifier en utilisant les 4 étapes suivantes :

  1. Le déclencheur : Comment puis-je rendre une bonne habitude évidente ou une mauvaise habitude invisible ?
  2. L’envie : Comment puis-je rendre une bonne habitude attractive ou une mauvaise habitude repoussante ?
  3. La réponse : Comment puis-je rendre une bonne habitude facile ou une mauvaise habitude difficile ?
  4. La récompense : Comment puis-je rendre une bonne habitude satisfaisante ou une mauvaise habitude insatisfaisante ?

Par exemple, vous vous rendez compte qu’à chaque fois que vous rentrez dans votre cuisine, vous ne résistez pas à l’envie de grignoter.

  • Qu’est-ce qui déclenche cela ? La vue du plat de biscuit en évidence sur le plan de travail.
  • Qu’est-ce qui vous attire ? Cela semble évident, la gourmandise d’une sucrerie.
  • Quelle est votre réponse ? Difficile de résister, le plat vous est juste devant vous, vous n’avez qu’à tendre la main pour attraper un délicieux cookie.
  • Quelle en est la récompense ? Savourer le dit cookie !

L’importance de la résitance dans notre construction d’habitude

Quand on veut créer une nouvelle habitude, on veut la rendre la plus simple possible. Et quand on veut supprimer une habitude, il faut la rendre la plus compliquée possible.

La résistance est en fait, le nombre d’étapes que l’on va mettre entre nous et nos habitudes.

Si nous reprenons l’exemple des biscuits. Lorsqu’ils sont mis en évidence sur le plan de travail, il est très facile pour nous d’en saisir un. Par contre, si nous mettons les biscuits dans une boîte et que nous rangeons la boîte au fond d’un placard situé sur l’étagère la plus haute, il sera beaucoup plus difficile pour nous d’y accéder.

Donc l’idée est de rendre le travail le plus facile possible si tu veux construire une habitude ou au contraire, le rendre plus difficile possible, si tu veux en déconstruire une, en ajoutant des étapes.

Une multitudes d’infimes changements

Au fur et à mesure que vous accumulez de minimes changements, les choses commencent à pencher du côté positif de la balance, faisant basculer lentement les choses en votre faveur.

Pour connaître les habitudes qui m’ont permises de perdre 20 kilos, vous pouvez télécharger mon ebook : “Les 28 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement” (Vous le trouverez en-dessous de cet article).

Ce sont des habitudes que j’ai mises en place dans ma vie. Cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais de façon progressive. Une habitude en entraînant une autre.

3 livres qui ont changé ma vie

Pouvoir illimité d’Anthony Robbins

livre pour changer de vie

Ce qui a changé dans ma vie après avoir lu Pouvoir Illimité d’Anthony Robbins c’est ma façon de voir le monde et l’interprétation des événements qui m’arrivent.

Nous pouvons agir sur ce que nous éprouvons

La manière dont nous pensons a un impact immense sur notre perception du monde qui nous entoure, mais aussi sur notre bien-être.

En effet, la manière dont nous nous sentons ne vient pas de ce qui se passe dans notre vie, mais de l’interprétation que l’on se fait de qui nous arrive.

Chaque chose a le sens que nous lui donnons. Et en fonction de la manière dont vous décidez de percevoir la vie, positive ou négative, c’est vous qui décidez de vos réactions mentales et de vos actes.

Nous pouvons à tout moment agir sur ce que nous éprouvons.

Ainsi, vous pouvez être heureux en adoptant le point de vue qui provoque cette sensation; faire apparaître dans votre esprit les images qui provoquent ce sentiment; modifier le ton et le contenu de votre dialogue interne que vous avez avec vous-même, …

Le meilleur moyen de ressentir le bonheur est d’être dans un état de gratitude constante. La pensée positive nous libère l’esprit et nous rend plus énergique, enthousiaste et joyeux.

La clé est dans l’action

Il n’y a pas de miracle, pour parvenir à atteindre nos buts, nous devons passer à l’action.

La première étape est de définir ce que vous souhaitez, la seconde est d’agir pour l’obtenir, sinon vos désirs resteront toujours des rêves.

Vous devez prendre les mesures qui, selon vous, offriront la meilleure possibilité de produire l’effet recherché. Pour cela il vous faut identifier les réactions et les effets engendrés par votre action pour savoir le plus rapidement possible si elle vous rapproche de votre but ou si elle vous en éloigne.

Si ce que vous obtenez ne correspond pas à ce que vous recherchez, alors ayez assez de souplesse pour modifier votre comportement jusqu’à l’obtention du résultat désiré.

Être positif

Si nous contrôlons la façon dont nous communiquons avec nous-même, nous pouvons obtenir des effets remarquables, même dans des situations où les chances de succès semblent faibles ou nulles.

Lorsqu’on croit qu’on est incapable de faire quelque chose, on limite nos chances d’y parvenir.

La perception de la réalité est une interprétation. Alors pourquoi ne pas interpréter la réalité de manière à nous donner du pouvoir ?

Ce n’est pas ce qui arrive qui est important, mais la manière dont nous nous le représentons.

Les croyances du succès :

  • Tout événement arrive pour une raison précise et doit nous servir. Il faut accepter ce qui arrive et l’utiliser à notre profit.
  • L’échec n’existe pas. Personne ne réussit jamais du premier coup. Nous pouvons toujours tirer des leçons, personne ne réussit jamais du premier coup. Nous pouvons toujours tirer des leçons positives d’un échec, et le transformer en victoire.
  • Assumer la responsabilité de ce qui arrive. Ce n’est pas en rejetant la faute sur les autres que nous pourrons avancer, mais en étant responsable on peut modifier les résultats.

Finalement, ce livre plein de sagesse, nous invite à voir le bon côté des choses en nous concentrant sur les solutions plutôt que les problèmes ! Essayez, vous verrez l’immense valeur que cela apportera à votre vie autant personnelle que professionnelle.

Il ne sert à rien de se morfondre sur son sort. Il est bien plus intéressant et gratifiant de tirer des leçons des évènements qui nous arrivent pour progresser.

Cette vision des choses m’a vraiment apaisée.

Pour finir

La lecture m’a énormément apporté. J’aime apprendre, grandir et m’améliorer tous les jours à travers les livres.

Ces trois lectures m’ont apporté beaucoup de bien-être, une nouvelle façon d’interpréter le monde, une meilleure compréhension de mon corps et de mon cerveau.

Ils m’ont surtout permis d’agir pour devenir la personne que je souhaite devenir.

J’apprends et évolue encore tous les jours et c’est ce qui fait la beauté de la vie.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

Laisser un commentaire

La philosophie de maigrir sans faire de sport

Voulez-vous connaître 28 habitudes pour perdre du poids sans effort naturellement ?